brightness_4
brightness_4
Le média des professionnels de la restauration et de l'hébergement
PUBLICITÉ
 

Alexis Jegou, nouveau chef exécutif du Germain Charlevoix

 
6 mars 2017 | Par Pierre-Alain Belpaire

La direction de l’hôtel Le Germain Charlevoix a annoncé voici peu la « réjouissante nomination » d’Alexis Jegou au poste de chef exécutif des restaurants Les Labours et Le Bercail. « Un beau challenge, de superbes défis », réagit le principal intéressé.

Passé, notamment, par les cuisines du Laurie Raphaël, du Postino et du Château Frontenac, Alexis Jegou rend hommage aux chefs « inspirants » qui l’ont aidé à gravir les échelons. « Des gens comme Daniel Vézina, Stéphane Modat ou encore Baptiste Peupion, ce sont de vrais leaders, des personnalités qui m’ont appris à me dépasser, à rester passionné et motivé, à m’intéresser toujours plus aux produits, aux clients, aux techniques. En un mot : ils m’ont appris à persévérer. »

Entré en poste le 25 janvier dernier, le nouveau chef charlevoisien sait que les défis qui l’attendent sont nombreux. « Comme beaucoup d’autres établissements au Québec, nous devrons avant tout parvenir à conserver notre main-d’œuvre. Pour y arriver, je vais devoir construire un vrai groupe, une famille, amener un esprit collectif, une certaine stabilité. »

Natif de l’Abitibi, Alexis Jegou a effectué le plus clair de sa carrière à Québec. Désormais installé en région, il sait les difficultés que cet éloignement peut représenter (comme le lourd impact des saisons) mais préfère se concentrer sur les nombreux avantages qu’offre cette localisation. La proximité avec les producteurs représente notamment, à ses yeux, un incroyable atout. « À Québec, les producteurs, on leur parlait, on les croisait, mais ça se limitait souvent à quelques mots rapidement échangés. Ici, on apprend vraiment à les connaître. Mon éleveur d’agneaux, je suis allé chez lui, on a beaucoup jasé. Ça fait toute la différence. »

Le chef exécutif sera aidé, dans ses fonctions, par deux nouveaux sous-chefs. Formé en France, Raphaël Maccotta est entré au Germain Charlevoix voici un an. Nicolas Carisse, quant à lui, se joint à l’équipe après avoir joué du couteau dans les cuisines du Saint-Amour, du Voodoo Gril ou du Château Frontenac. « Notre point fort, ce sera notre complémentarité, estime Alexis Jegou. Nous avons chacun nos forces. Si nous parvenons à les mettre en commun, le résultat devrait être très intéressant. »

Pour suivre le Germain Charlevoix :

Mots-clés: 03 Capitale Nationale (Québec)
Nomination
Chef
Entrevue
Hôtellerie
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

À lire aussi !

f t i i
© HRI (9405-7759 Québec inc.) 2012-2023 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).