Aide alimentaire : « Un élève qui déjeune a de meilleures chances de réussir »

22 août 2019

Dans le but de permettre à tous les élèves ayant bénéficié d’une aide alimentaire lors de la dernière année scolaire de profiter à nouveau de cette mesure pour l’année scolaire 2019-2020, une somme supplémentaire de 1 274 563 $ est accordée à 81 écoles secondaires et à 53 écoles primaires du Québec. Le ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, Jean-François Roberge, en a fait l’annonce ce jeudi.

« Ce n’est pas un secret pour personne : un élève qui déjeune le matin est un élève qui a de meilleures chances de réussir, note le ministre par voie de communiqué. L’aide alimentaire offerte dans les écoles est essentielle au bien-être et à la réussite des élèves, particulièrement des plus vulnérables. À l’aube de la rentrée scolaire, je suis heureux de concrétiser cet engagement important pris envers les enfants du Québec. »

L’aide financière accordée s’inscrit dans l’actualisation des indices de milieu socio-économique (IMSE) et du seuil de faible revenu (ISFR), basée sur le recensement canadien de 2016. Rappelons qu’à la suite de cette mise à jour, la première en dix ans, un écart important a été observé entre les données, ce qui a entraîné des variations dans le calcul des allocations budgétaires accordées aux commissions scolaires et destinées aux milieux défavorisés, dont l’aide alimentaire.

Les allocations supplémentaires ont donc été réparties parmi 24 commissions scolaires du Québec dans le but de compenser les diminutions d’allocations pour les mesures d’aide alimentaire.

(D’après communiqué. Crédit photo : Pexels)

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.