dark_mode light_mode
 

Town & Country : Six décennies à habiller les HRI

 
19 juin 2018 | Par Pierre-Alain Belpaire

Nous sommes à la fin des années ’50. Albert De Petrillo, issu d’une famille bien installée dans l’univers de la restauration et de l’hôtellerie, rêve de faire carrière dans l’industrie textile. Pour concilier sa passion et l’héritage familial, le jeune homme, aidé de sa compagne, conçoit dans le modeste sous-sol de son logement montréalais une série d’uniformes destinés aux employés d’un hôtel tenu par son oncle. Le nom de l’établissement, le Town & Country, inspirera le nouvel entrepreneur. La marque Town & Country est née.

Les confections d’Albert tapent dans l’œil d’autres professionnels des HRI. Une seconde commande d’uniformes est passée. Suivie d’une troisième. Et de bien d’autres. Rapidement, le sous-sol ne suffit plus. Le couple acquiert une nouvelle résidence et embauche sa première employée. La belle histoire est en marche. Six décennies après sa création, emmenée désormais par la troisième génération de De Petrillo, l’enseigne est devenue un véritable géant, employant plus de 60 personnes, gérant six boutiques et, surtout, livrant ses uniformes à quelque 30 000 clients.

Au fil des ans, les responsables de Town & Country se sont adaptés aux styles, ont respecté les modes. « On a évidemment observé de nombreuses évolutions dans notre domaine, souligne Suzan Doumarapis, l’une des directrices. Du côté de l’hôtellerie, c’est tout de même relativement stable, on reste dans le classique, même si certains ont osé plus que d’autres. Du côté de la restauration par contre, quels changements ! Il est loin le temps des pantalons et jupes noirs associés aux blouses blanches… »

mail

Abonnez-vous à nos infolettres

Chaque semaine, recevez nos dernières nouvelles dans votre boîte courriel.

Confortable et durable

Passés maîtres dans l’art bien particulier des uniformes, les concepteurs de Town & Country mettent un point d’honneur à « allier style, qualité et originalité ». « Le principal défi, c’est sans doute de trouver un équilibre entre les aspects confortable et durable, poursuit la responsable. Il faut aussi garder en mémoire que le modèle devra s’adapter à toutes les morphologies », glisse Suzan Doumarapis, qui rappelle au passage qu’on ne peut « jamais plaire à tout le monde ». S’inspirant des commentaires et suggestions des clients, l’entreprise se targue de multiplier les recherches et essais, notamment lorsque vient le moment de choisir un tissu. « Tous les détails ont leur importance. On prend le temps de tout tester. »

Après avoir quelque peu souffert d’un manque d’intérêt (en comparaison, notamment, avec les institutions européennes), l’uniforme semble connaître un net regain de popularité de ce côté-ci de l’Atlantique. « Pendant quelques années, certains éléments, comme le tablier, avaient pris le pouvoir, les équipes avaient une certaine liberté pour construire leur style. Mais on note un retour de l’uniforme complet. » Avec quelques variantes, évidemment : la célèbre veste de chef est ainsi de moins en moins blanche, de plus en plus souvent noire. « Difficile de prédire les prochaines tendances en matière d’uniformes. Il semble y avoir un retour aux classiques. Les textures naturelles, comme le lin ou le coton, sont aussi populaires : malheureusement, ce ne sont pas des matériaux durables, il nous faut donc trouver des matières qui leur ressemblent. »

En plus d’accueillir à bras ouverts les particuliers qui souhaitent faire appel à six décennies d’expertise, Town & Country s’active également dans d’autres industries. Elle habille ainsi des banquiers, des vendeurs d’automobiles ou encore des fleuristes. Mais c’est sans surprise dans l’univers de l’hôtellerie et de la restauration que l’uniforme prend le plus d’importance. « Ce vêtement, c’est l’image d’un établissement, son identité », résume la directrice.
 
 
Pour suivre Town & Country :

Mots-clés: Canada
HRI - Général

À lire aussi !

f i i
© VRTKL.media (9405-7759 Québec inc.) 2012-2024 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).






arrow_right
Semaine #29
-9.99 %arrow_drop_down
0.00 %arrow_drop_up
1.77 %arrow_drop_up
De quoi s'agit-il ?
Cliquez ici