brightness_4
brightness_4
Le média des professionnels de la restauration et de l'hébergement
PUBLICITÉ
 

50 à 100­ M$ d’investissements offerts pour le développement touristique

 
19 octobre 2007

Hier en fin d’après-midi avait lieu au Manoir Montmorency, à Québec, la signature d’une entente-cadre de partenariat régional en tourisme par le ministre du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation et ministre du Tourisme, Raymond Bachand, et le président d’ATR associées du Québec, Jocelyn Carrier.

À la suite de cette signature, les ATR auront la possibilité de convenir, sur une base volontaire et individuelle, selon leurs priorités régionales, d’une entente de partenariat régional leur permettant d’investir jusqu’à 25 % des produits issus de la taxe sur l’hébergement à des fins de développement touristique. « En vertu de cette entente – on espère faire une entente individuelle avec chaque ATR – on va investir un dollar pour chaque dollar investi par l’ATR », a déclaré le ministre Bachand. Le ministère du Tourisme injectera une somme maximale de 500 000 $ par ATR pour les 5 ans de la durée de l’entente. Les ATR devront fournir une somme équivalente pour la même période ou une période moindre. Le ministère et les ATR pourront, par conséquent, injecter conjointement jusqu’à 20 millions de dollars sur une période maximale de 5 ans. Ces sommes devraient avoir un effet de levier qui pourrait générer, selon les projections, de 50 à 100 millions de dollars de nouveaux investissements pour l’industrie touristique.

« Aujourd’hui, on va signer une entente qui, pour moi, est une reconnaissance par le gouvernement du Québec de la maturité de l’industrie du tourisme dans les régions », a déclaré Jocelyn Carrier, ajoutant que les régions allaient pouvoir décider de la façon de dépenser cet argent « selon sa planification stratégique et les priorités régionales qui en découlent ». Le président d’ATR associées du Québec a également rappelé que l’industrie touristique faisait face à « cette grande réalité qu’est le développement durable ». Une réalité qui parfois peut générer des coûts supplémentaires à l’industrie.

Les projets visant à atténuer les écarts attribuables à la saisonnalité, ceux permettant à l’industrie d’intensifier son virage vers la qualité et le développement durable et les projets qui découlent des créneaux d’excellence en tourisme, issus de la démarche ACCORD, seront traités en priorité.

En terminant, le ministre Bachand a tenu à indiquer que « le gouvernement souhaite établir, en partenariat avec les ATR, une approche globale qui générera pour plus de 150 millions de dollars de nouveaux investissements touristiques au cours des 5 prochaines années. Pour ce faire, Québec annoncera sous peu un deuxième volet qui s’ajoute à cette première entente, confirmant ainsi la volonté gouvernementale d’appuyer les partenaires de l’industrie dans l’atteinte de leurs objectifs ».

Sur la photo, on peut apercevoir Jocelyn Carrier et Raymond Bachand lors de la signature de l’entente-cadre.

Mots-clés: Québec (province)
Tourisme
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

À lire aussi !

f t i i
© HRI (9405-7759 Québec inc.) 2012-2022 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).