brightness_4
brightness_4
PUBLICITÉ
 

LE COMMERCE DE L’ALIMENTATION ET DE LA RESTAURATION ALIMENTAIRE

5 règles à respecter pour maximiser la performance de vos cartes et menus

 
25 décembre 2020 | Par Christian Latour, Professeur Collège Mérici

LES 5 RÈGLES À RESPECTER POUR MAXIMISER LA PERFORMANCE DE VOS CARTES ET DE VOS MENUS

Règle numéro 1 – Vous devez soigner la rédaction et la présentation de vos cartes et menus

Pour que les cartes et menus atteignent pleinement leurs buts, vous devez soigner autant la forme que le fond, autant la rédaction et la composition que la présentation. C’est souvent en regardant et en manipulant vos cartes et menus que les clients portent un jugement, dès le premier contact, sur vos établissements.

Règle numéro 2 – Vous devez utiliser vos cartes et menus pour affirmer la personnalité de vos établissements

Vous devez reprendre dans vos cartes et menus votre nom, votre signature, votre logo, votre thème, etc. Vous devez adapter un code et des couleurs et les utiliser partout, incluant dans vos cartes et menus. Vous devez, si possible, tout en tenant compte de votre budget, donner à vos cartes et menus des formats particuliers. Vous devez également « choisir des supports » en harmonie avec toutes les composantes de votre mix marketing. De plus, vous ne devez pas craindre l’originalité, la fantaisie, l’humour. Vous devez choisir de bonnes illustrations (photos et dessins) en misant sur leur originalité et leur qualité. Vous devez composer vos cartes et menus avec l’intention d’être différents. Vos cartes et menus doivent contribuer très fortement à affirmer la personnalité de votre restaurant.

Règle numéro 3 – Vous devez simplifier au maximum vos cartes et menus

Vous devez adopter des formats de cartes et menus qui permettent de les tenir à deux mains, cela en facilite la lecture. Vos cartes et menus doivent être écrits avec des termes simples. Vous devez le plus possible éviter le jargon professionnel et également éviter les appellations incompréhensibles, à moins d’en donner la signification. Vous devez finalement vous abstenir de tout vocabulaire prétentieux, en fait, vous devez tout simplement parler le langage qui convient à votre formule. Vous devez laisser un certain nombre d’espaces vierges pour faciliter la lecture. Vous devez, de plus, éviter la confusion en éliminant les chevauchements entre les textes, les logos et les dessins. Il est important de retrouver de l’ordre dans vos cartes et menus.

Règle numéro 4 – Vous devez vous servir de vos cartes et menus pour suggérer

Vous devez mettre entre les mains de vos clients des cartes et des menus qu’ils auront envie de lire. Il faut le plus possible utiliser un vocabulaire évocateur, mettre en valeur la provenance de certains produits : Afrique, France, Italie, Japon, Québec, et, etc. Vous devez utiliser des mots qui mettront en appétit. Nous croyons, à la suite d’expériences que nous avons vécues, que les dessins et les photos peuvent suggérer plus et mieux que les mots. Vous devez essayer de présenter dans vos cartes et menus la description la plus précise possible des items qui seront servis.

Règle numéro 5 – Vous devez faire la promotion de certains plats (les plats les plus rentables)

Vous devez choisir des spécialités qui sont en accord avec votre thème et les mettre en valeur. Vous devez, évidemment, choisir les produits les plus rentables. Vous devez placer les produits que vous voulez promouvoir à des endroits stratégiques dans vos cartes et menus.

Il est recommandé de mettre les items que vous voulez promouvoir dans un encadré ou dans une case dessinée. Vous devez utiliser, pour les produits que vous voulez particulièrement promouvoir, des caractères plus grands et plus gros. Vous devez également profiter de votre carte pour mettre en valeur certains items et leur associer un vin, une bière, une boisson sans alcool, etc. Vous devez également adopter des sous-titres qui sont vendeurs en utilisant à la fois ordre et logique.

Il ne faut pas oublier que selon les recherches qui ont été menées sur le sujet, dans une catégorie de produits donnés, les items les plus vendus sont dans l’ordre : les premiers plats de la liste et les derniers plats de la liste. Vous devez également singulariser vos sous-titres, soit par des dessins ou par des textes que vous mettrez en évidence. Vous devez mettre en valeur, c’est-à-dire promouvoir vos produits à forte marge en les plaçant à des endroits stratégiques et surprenants, même pour le consommateur.

Plusieurs spécialistes suggèrent même de mettre vos cartes et menus à l’avance sur chaque table avant l’arrivée de vos clients.

⇐ Ce qu’il faut premièrement savoir concernant les cartes et les menus des entreprises de restauration alimentaire

MÉDIAGRAPHIE

Manuel de gestion-réflexion / Christian Latour ☺

Pour communiquer avec Christian Latour :

• Sur Facebook : Christian Latour
• Sur Twitter : @Christian Latour
• Sur LinkedIn : Christian Latour, MBA

La première version de ce texte a été mise en ligne le 13 octobre 2010.

PUBLICITÉ
f t i i
© HRI (9405-7759 Québec inc.) 2012-2021 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).