5 astuces pour bien choisir son emplacement

 
25 juin 2015

L’emplacement est le nerf de la guerre dans la restauration. Il ne fait pas tout, bien sûr, mais va déterminer en grande partie le succès et la rentabilité de votre affaire.

Je partage aujourd’hui avec vous les 5 astuces à connaître pour bien faire son choix :

  • 1. Estimez le potentiel de votre zone de chalandise [1]

Commencez par faire le point sur le potentiel commercial de la zone dans laquelle vous souhaitez vous implanter (en vous basant à la fois sur un rayon de 5 à 10 minutes à pied et en voiture autour de votre futur restaurant). Réalisez si possible une étude approfondie qui aille un peu plus loin que les seuls nombres d’habitants et de concurrents de votre zone, mais pensez à exclure par exemple toutes les personnes ne faisant pas partie de votre cœur de cible.

  • 2. Cernez bien votre future clientèle

Cherchez à bien connaître les habitudes de vos futurs clients afin de vous assurer qu’elles correspondent le plus possible à votre offre de restauration.
Selon votre projet, il vous faudra plus ou moins prendre en compte des facteurs comme la proximité de votre établissement avec leur lieu de résidence ou de travail, le type de restauration à privilégier ou l’implantation dans une rue très passante ou non.

  • 3. Étudiez vos concurrents

Il est primordial de passer votre concurrence au crible avant de choisir votre futur emplacement. Étudiez leur mode de fonctionnement, ce qu’ils proposent et les différents points qui pourraient être améliorés dans leur offre et qui vous permettraient de répondre aux attentes et besoins non satisfaits de vos futurs clients. Le but n’est pas non plus de vous éloigner à tout prix de vos concurrents directs, car ils peuvent aussi vous attirer des clients.

  • 4. N’oubliez jamais le coût de votre emplacement
    Le coût de votre local va représenter une des charges les plus importantes de votre affaire. Soyez raisonnable et gardez en tête qu’il ne devrait pas dépasser 10 % de votre futur chiffre d’affaires.
  • 5. N’ayez pas peur d’aller sur le terrain

Ne restez surtout pas dans la théorie ; allez à la rencontre de vos futurs clients et concurrents, ce qui vous permettra de glaner des informations très importantes qui ne transparaissent pas forcément dans les données brutes. Par exemple, le turn-over des commerçants, les différences de fréquentation en semaine et les week-ends, etc.

Source : © Gregory Messer/Restaurateur à Restaurateur

Mots-clés: International
Marketing
Revue de presse
Restauration

À lire aussi !

© HRI 2012-2020 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).