3 jours de cours, 4 jours de terrain : Le programme repensé de Mérici

18 mars 2019 - Par Pierre-Alain Belpaire

Les équipes de Mérici collégial privé ont dévoilé la nouvelle mouture de leur programme de Gestion d’un établissement de restauration, qu’elles offriront dès l’automne prochain. Cette formule d’Apprentissage en milieu de travail (AMT) a été présentée au cours des dernières semaines à plusieurs dizaines d’établissements de restauration de la grande région de Québec, appelés à devenir de véritables partenaires du collège.

Les étudiants qui s’inscriront au programme (les responsables espèrent former une cohorte de 20 à 25 élèves) devront suivre des cours à l’entreprise-école de Mérici du lundi au mercredi ; durant les quatre autres jours de la semaine, ils occuperont un emploi, rémunéré, dans un restaurant ou hôtel partenaire. « Les calendriers construits avec des horaires de 30 à 35 heures de cours par semaine, cela ne tient plus vraiment la route, estime Jacky Boucher, conseiller pédagogique. C’est un modèle qui avait été pensé pour des jeunes qui ne travaillaient pas, qui vivaient chez papa et maman. Aujourd’hui, la plupart des étudiants veulent travailler en parallèle ou travaillent déjà, sont indépendants et souhaitent avoir une vie privée, une vie sociale. C’est cet équilibre que nous voulons leur offrir. »

Ce modèle, déjà introduit dans diverses écoles européennes, permettrait en outre de mieux répondre à l’actuelle pénurie de main-d’œuvre tout en revalorisant l’obtention d’un diplôme. Il devrait en outre amener un public plus large à s’inscrire au collège. « On pense surtout aux gens ayant déjà mis un pied dans l’industrie, que ce soit comme job d’été ou en temps partiel, et qui rêvent de poursuivre, voire de gravir des échelons mais qui sont freinés ou bloqués car ils ne possèdent pas les bons outils, précise Jacky Boucher. Ce modèle "éclaté" va leur offrir de gagner leur vie tout en bénéficiant de cours et de conseils qui leur permettront d’aller plus loin. »

Pour pallier les deux journées de cours « perdues », les équipes de Mérici ont prévu que diverses activités et expériences seraient intégrées dans les heures effectuées, sur le terrain, dans les cuisines et salles à manger de l’établissement. Le calendrier sera par ailleurs aménagé sur 12 mois au lieu de 8.

Plusieurs entreprises de la région de la Capitale-Nationale ont déjà fait part de leur intérêt et de leur envie de collaborer à cette nouvelle formule. « Et les profils de ces futurs partenaires sont très variés, poursuit le conseiller pédagogique de Mérici. On y trouve des restaurants indépendants, des chaînes, des cuisines d’hôtels… Certains établissements sont également intéressés de nous envoyer des membres de leur personnel. On sent vraiment que ce modèle répond aux attentes de l’industrie. »

Le contenu du programme de Gestion d’un établissement de restauration offert à Mérici sera également repensé et intégrera davantage de concepts liés à l’entrepreneuriat et à l’intrapreneuriat. « Du marketing numérique, de la gestion, de l’intelligence d’affaires… On veut que les étudiants qui sortent de ce programme aient toutes les cartes en main pour se démarquer, pour tirer leur épingle du jeu », glisse Jacky Boucher. « Québec et les différentes régions auront toujours besoin de restaurants, services de traiteur, concepts novateurs, et de développer des produits culinaires en fonction des besoins de la population et du tourisme. Nous aurons besoin de leaders, de gestionnaires agiles qui innoveront et trouveront des solutions créatives, indique, dans un communiqué, Sébastien Bonnefis, coordonnateur du programme. Notre programme amènera les étudiants à devenir des gestionnaires certifiés de niveau excellence. Nous voulons les amener à réinventer et à rêver la restauration de demain. »

(Photo tirée de la page Facebook de Mérici collégial privé)

Pour suivre Mérici collégial privé :

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.