20 bougies pour Sushi Taxi : « Il faut oser sortir de sa zone de confort ! »

 
5 mars 2020 | Par Marie-Ève Garon

Sushi Taxi célèbre cette année son 20e anniversaire. Le concept, créé par Christian Genest au tournant du millénaire, s’inscrit maintenant à part entière dans le paysage gastronomique québécois. Après des débuts fort modestes ... dans sa propre cuisine, l’entrepreneur ouvrait une toute première succursale sur l’avenue Cartier, dans la Vieille-Capitale. Avec l’ouverture prochaine d’une nouvelle enseigne à Beauport, la chaîne comptera 20 adresses distinctes, aux quatre coins de la province.

« Le développement de la marque ne s’est pas fait du jour au lendemain, mais plutôt au fil des opportunités et d’un engouement croissant des consommateurs pour ce produit unique », mentionne Emmanuel Thieblin, propriétaire de la marque et président du Groupe Sushi Taxi depuis maintenant quatre ans.

Certains défis ont évidemment jalonné la trajectoire de ce fleuron québécois, notamment lors de la transaction avortée, en 2011, du rachat prévu par le géant MTY. « En fait, l’entreprise Sushi Taxi n’était pas suffisamment structurée et préparée pour faire face à une croissance aussi rapide. » Selon l’homme d’affaires, la société a connu, au cours de cette période, des difficultés opérationnelles et stratégiques qui l’ont conduite à une refonte totale de sa structure.

Cultiver le succès avec audace

En 2016, l’entreprise entrait à nouveau dans une phase importante de son histoire lorsque le fondateur passait le flambeau au propriétaire actuel. « À mon arrivée, nous avons commencé à professionnaliser de plus en plus nos équipes de direction et de gestion, note Emmanuel Thieblin. Cela coïncidait avec la mise en place d’une structure beaucoup plus solide de l’entreprise, nous permettant de poursuivre notre croissance. » Un important travail a également été effectué au niveau de l’image de la marque, qui ne correspondait pas au caractère haut-de-gamme du produit et n’était alors que peu reconnue en dehors de la région de Québec. « On a transformé le logo pour qu’il devienne une véritable signature. »

L’ADN de la marque fondée sur l’innovation et sur les saveurs lui a toujours permis de se démarquer de la concurrence. « Nous tentons d’être très innovant et d’avoir toujours une longueur d’avance sur la compétition. Il faut oser sortir de sa zone de confort ! » Le Groupe travaille énormément avec les fruits, les légumes et les épices. Son équipe de recherche et développement a collaboré avec l’INAF (Institut sur la nutrition et les aliments fonctionnels), notamment en ce qui concerne la conservation et l’amélioration des différentes textures des produits. « Rapidement, dans son parcours, Sushi Taxi a compris qu’il devait s’appuyer sur un critère qualitatif plutôt que quantitatif. »

Le gestionnaire estime en outre que l’identité forte de la marque permet à l’entreprise de bénéficier d’une clientèle qui lui est extrêmement fidèle. « Le caractère distinctif de notre offre représente précisément ce pourquoi les clients reviennent chez nous. » Ce succès, Emmanuel Thieblin croit qu’il le doit essentiellement à l’engagement de ses équipes et de son personnel envers Sushi Taxi. « On cultive énormément l’ADN social, le respect et la parité des employés. Ces valeurs s’avèrent essentielles pour nous. »

(Sur la photo fournie par Sushi Taxi : Emmanuel Thieblin)

Pour suivre Sushi Taxi :

Mots-clés: Québec (province)
Aliments et boissons
Anniversaire
Restauration

À lire aussi !

© HRI 2012-2020 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).