LE COMMERCE DE LA RESTAURATION ALIMENTAIRE

20 416... c’est le nombre de détenteurs de permis de restauration commerciale au Québec en 2018

1er novembre 2018 - Par Christian Latour

L’ÉTAT DE LA SITUATION CONCERNANT LA CONCURRENCE AU QUÉBEC EN 2018

Voici donc quelques données publiées par l’ARQ [1], qui vont vous aider à mieux comprendre l’état de la concurrence dans le secteur de la restauration commerciale au Québec :

Nombre de détenteurs de permis de restauration commerciale, selon le SCIAN [2]— par région du Québec — en janvier 2018

01. Montréal → 5 892
02. Montérégie → 3 251
03. Capitale nationale → 1835
04. Laurentides → 1580
05. Lanaudière → 1 017
06. Outaouais → 911
07. Chaudière Appalaches → 894
08. Estrie → 855
09. Laval → 804
10. Mauricie → 686
11. Saguenay Lac-Saint-Jean → 601
12. Bas-Saint-Laurent → 541
13. Centre du Québec → 532
14. Gaspésie Îles-de-la-Madeleine → 327
15. Abitibi Témiscaminque → 325
16. Côte-Nord → 260
17. Nord du Québec → 105

Total du Québec → 20 416

Nombre de détenteurs de permis de restauration commerciale, selon le SCIAN — par région du Québec — en janvier 2018 — uniquement pour les restaurants avec service complet

01. Montréal → 4 528
02. Montérégie → 1 891
03. Capitale nationale → 1 105
04. Laurentides → 950
05. Lanaudière → 657
06. Estrie → 548
07. Laval → 456
08. Outaouais → 439
09. Chaudière Appalaches → 400
10. Mauricie → 398
11. Bas-Saint-Laurent → 334
12. Saguenay–Lac-Saint-Jean → 332
13. Centre du Québec → 309
14. Gaspésie Îles-de-la-Madeleine → 210
15. Abitibi Témiscaminque → 198
16. Côte-Nord → 153
17. Nord du Québec → 72

Total du Québec → 12 980

722 511 — Restaurants à service complet

Cette classe canadienne comprend les établissements dont l’activité principale consiste à fournir des services de restauration à des clients qui commandent et sont servis aux tables et qui règlent l’addition après avoir mangé. Ces établissements peuvent vendre des boissons alcoolisées, préparer des mets à emporter, exploiter un bar ou présenter des spectacles sur scène en plus de servir des repas et des boissons. Sont aussi compris les débits de boissons alcoolisées qui servent principalement des repas.

Nombre de détenteurs de permis de restauration commerciale, selon le SCIAN — par région du Québec — en janvier 2018 — uniquement pour les restaurants avec service restreint

01. Montérégie → 911
02. Montréal → 728
03. Capitale nationale → 507
04. Laurentides → 412
05. Outaouais → 375
06. Chaudière Appalaches → 338
07. Lanaudière → 260
08. Laval → 222
09. Mauricie → 208
10. Saguenay Lac-Saint-Jean → 197
11. Estrie → 181
12. Centre du Québec → 149
13. Bas-Saint-Laurent → 141
14. Gaspésie Îles-de-la-Madeleine → 94
15. Abitibi Témiscaminque → 93
16. Côte-Nord → 80
17. Nord du Québec → 11

Total du Québec → 4 907

722 512 — Établissements de restauration à service restreint

Cette classe canadienne comprend les établissements dont l’activité principale consiste à fournir des services de restauration à des clients qui commandent où choisissent les produits à un comptoir de service ou de cafétéria (ou par téléphone) et qui paient avant de manger. Les aliments et les boissons sont pris par le client en vue d’être consommés sur place ou à l’extérieur de l’établissement, ou sont livrés chez le client. Ces établissements peuvent offrir une diversité de produits alimentaires, des collations spéciales ou des boissons non alcoolisées.

Nombre de détenteurs de permis de restauration commerciale, selon le SCIAN — par région du Québec — en janvier 2018 — uniquement pour les restaurants avec services spéciaux (traiteurs)

01. Montréal → 538
02. Montérégie → 390
03. Laurentides → 205
04. Capitale nationale → 188
05. Chaudière Appalaches → 138
06. Laval → 121
07. Estrie → 99
08. Lanaudière → 96
09. Outaouais → 89
10. Mauricie → 72
11. Centre du Québec → 67
12. Saguenay–Lac-Saint-Jean → 65
13. Bas-Saint-Laurent → 62
14. Abitibi Témiscaminque → 28
15. Côte-Nord → 21
16. Nord du Québec → 21
17. Gaspésie Îles-de-la-Madeleine → 21

Total du Québec → 2 221

Groupe 7223 — Services de restauration spéciaux

Ce groupe comprend les établissements dont l’activité principale consiste à fournir des services de restauration chez le client, dans un lieu désigné par le client, à partir de véhicules motorisés ou sur des chariots non motorisés.

Nombre de détenteurs de permis de restauration commerciale, selon le SCIAN — par région du Québec — en janvier 2018 — uniquement pour les Bars salons, tavernes et brasseries)

01. Montréal → 98
02. Montérégie → 59
03. Capitale Nationale → 35
04. Estrie → 27
05. Chaudière Appalaches → 18
06. Laurentides → 13
07. Mauricie → 8
08. Outaouais → 8
09. Centre du Québec → 7
10. Saguenay–Lac-Saint-Jean → 7
11. Abitibi Témiscaminque → 6
12. Côte-Nord → 6
13. Laval → 5
14. Lanaudière → 4
15. Bas-Saint-Laurent → 4
16. Gaspésie Îles-de-la-Madeleine → 2
17. Nord du Québec → 1

Total du Québec → 308

Groupe 7224 — Débits de boissons alcoolisées

Ce groupe comprend les établissements, qu’il est convenu d’appeler bars, tavernes ou débits de boissons, dont l’activité principale consiste à préparer et à servir des boissons alcoolisées destinées à une consommation immédiate. Ces établissements peuvent également offrir des services restreints de restauration.

À lire attentivement [3]

MÉDIAGRAPHIE

Manuel de gestion-réflexion / Christian Latour ☺

Pour communiquer avec Christian Latour :

• Sur Facebook : Christian Latour
• Sur Twitter : @Christian Latour
• Sur LinkedIn : Christian Latour MBA, Adm. A.

Notes

[1ARQ. (2018, p. 27). Profil et performance de la restauration québécoise.

[2SCIAN : Système de classification des industries de l’Amérique du Nord.

[3L’attention est déterminante dans la façon dont nous exécutons n’importe quelle tâche.




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.