120 ans de boulangerie au cœur du Vieux-Chambly

 
27 octobre 2016 | Par Pierre-Alain Belpaire

Depuis plus d’un siècle, de bonnes odeurs de boulange viennent réveiller les papilles et affoler les narines de générations de Chamblyens. Pour fêter cette appétissante longévité, l’actuel propriétaire du bâtiment, François Pellerin, a tenu à rendre hommage à ses prédécesseurs en proposant une brochure retraçant l’évolution des lieux (*). Le 120, un pain traditionnel au levain, sera également vendu au cours de la prochaine année, préparé avec farines moulues et tamisées à l’ancienne. Comme « dans le temps »…

Tout commence donc en 1896 dans la municipalité de Chambly-Canton. Un boulanger du nom de François Côté acquiert une petite maison sise rue Bourgogne, à proximité de l’église Très-Saint-Cœur-de-Marie. Le brave artisan décide d’ajouter, entre la grange-étable, le hangar et la remise, un nouveau bâtiment : une boulangerie. Mais le pionnier sera contraint de vendre ses biens à peine six ans plus tard.

Durant les décennies qui suivent se succèdent plusieurs boulangers, connaissant des fortunes diverses. Jusqu’à l’arrivée, en 1950, de la famille Durand, qui apporte sérénité et stabilité au commerce. Joseph et son épouse Auréa ont déboursé la coquette somme de 17 500 $ pour offrir une nouvelle vie à leurs onze enfants et prendre possession des « maison, circonstance et dépendances, comprenant la boulangerie. Joint à la vente la clientèle et l’achalandage du commerce, un camion Chevrolet d’une demie tonne et tous les accessoires du dit commerce, les voitures de livraison d’été et d’hiver, ainsi qu’un cheval, un attelage double et deux attelages simples. »

Lorsque Joseph décède quatre ans après, l’aîné de ses fils, Louis, qui avait appris le métier de boulanger et avait investi aux côtés de ses parents, devient l’unique propriétaire du commerce. En véritable chef de famille, le jeune homme va employer ses frères (Clément, Jacques, Normand, Yves et Denis), cousins, neveux et nièces et en faire des boulangers, pâtissiers, livreurs et décorateurs de gâteaux. « Chacun de nous avait sa tâche », se souvient Denis. « Comme apporter les chaudières de charbon pour alimenter le vaste four de 20 sur 25 pieds, fait de briques réfractaires. Un four qu’il faut nettoyer après chaque fournée… » Le travail est intense mais le succès est au rendez-vous : à son apogée, la boulangerie Durand emploie jusqu’à 40 travailleurs et livre son fameux pain croûté et ses délicieuses pâtisseries de Richelieu à Saint-Bruno-de-Montarville.

Le développement de la ville, la construction du boulevard Périgny et l’arrivée de grandes épiceries ont pourtant raison de la passion des Durand, contraints de vendre au début des années 1980. Leurs successeurs ne parvenant pas à inverser la tendance, l’historique boulangerie semble condamnée.

Mais l’arrivée en 2009 de François Pellerin redonne vigueur au commerce, désormais baptisé Le Garde-Manger de François. Fraîchement auréolé de son titre de Chef de l’année que lui avait décerné, deux ans plus tôt, la Société des chefs, cuisiniers et pâtissiers du Québec, le restaurateur rêve alors d’un « retour aux sources » et décide de se consacrer à la fabrication de pain artisanal, dans la plus pure tradition française, bien aidé dans sa quête par le maître-boulanger Thierry Goupil. Le succès est immédiat, le public est conquis. Et le premier prix tombe dès 2014 : « meilleure baguette traditionnelle biologique ». Plusieurs restaurateurs et hôteliers du coin ne s’y sont pas trompés et s’y approvisionnent désormais. Les curieux et gourmands, eux, peuvent toujours pousser la porte du Garde-Manger et s’installer dans le café adjacent à la boutique, dans cette pièce qui abritait jadis … le commerce de la famille Durand.

(Crédit photo : Illustrations tirées de « Certains lieux ont une âme : Une boulangerie de 120 ans » - Le Garde-Manger de François / Famille Durand)

(*) François Pellerin a pu compter sur l’aide de la Société d’histoire de la seigneurie de Chambly, de la famille Durand et de Louise Chevrier.

Mots-clés: 16 Montérégie
Produits du terroir
Fournisseurs
Anniversaire

À lire aussi !

© HRI 2012-2020 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).