Votre site Web :

quels mots clés choisir et où les positionner

27 septembre 2011

Votre entreprise a un site Internet ? Bien sûr (sinon, qu’attendez-vous pour vous munir d’un outil marketing aussi indispensable ?…). Cet article vous permettra de vérifier si vous avez sélectionné judicieusement les mots clés de votre vitrine Web, en fonction de vos activités en HRI, et si ceux-ci sont bien placés dans vos textes, de manière à aider les cybervisiteurs et à favoriser un bon référencement naturel.

par Pascal Pelletier

Lorsqu’un internaute fait une recherche par mots clés sur un moteur comme Google, celui-ci scanne tous les mots de tous les sites Web de la planète, retenant les pages contenant les mots demandés, le tout en quelques millisecondes. Miracle technologique dont, pourtant, peu de gens s’émerveillent encore aujourd’hui…

Or, second miracle, Google, Yahoo et les autres moteurs en font plus encore : en soumettant les demandes de recherche à une série d’algorithmes, ils classent les pages trouvées pour que les premières soient celles qui devraient intéresser le plus le demandeur. Certains de ces algorithmes concernent la place, dans les pages et les textes Web, des mots clés indiqués. Il est essentiel de bien les connaître. Ainsi, Google accorde une pondération, donc une importance, plus élevée aux mots clés :
- situés dans le premier tiers supérieur des pages, et notamment dans les 250 premiers caractères des textes ;
- dans le nom des pages, ou onglets, ainsi que dans les titres et intertitres des textes ;
- lorsqu’ils sont en gras ou en hyperliens ;
- lorsqu’ils sont répétés.

Par conséquent, dans les textes de votre site, allez droit au but, écrivez des titres et intertitres en faisant en sorte qu’ils soient, comme les premiers mots de vos textes, riches en mots clés, répétez ceux-ci et mettez en gras ces mots et les messages les plus importants. Voyons, par quelques exemples, comment appliquer ces directives et les pièges à éviter.

L’un des problèmes les plus répandus des textes Internet est leur introduction. Celle-ci est parfois jolie, mais totalement inefficace sur le plan du référencement. Supposons les premiers mots suivants du texte principal à la page d’accueil du site d’une auberge campagnarde : Imaginez le charme d’un immeuble deux fois centenaire au bord d’un lac splendide, troublé seulement par le doux clapotis romantique des rameurs et des plongées de magnifiques canards sauvages… Ces mots feront peut-être rêver des internautes, mais encore faut-il que ces derniers aient trouvé le site en question, car les moteurs de recherche, eux, ne rêvent pas. On ne mentionne ni le nom de l’auberge, ni celui de sa localité, ni celui du lac – trois mots clés potentiels essentiels. Et voilà déjà 193 caractères volés au référencement…

Voici un autre exemple d’introduction d’un site d’une entreprise de transformation alimentaire : Vers trois heures, au bureau, votre fringale est sans limite ? Que diriez-vous d’une gâterie délicieuse et saine, qui vous soutiendra jusqu’à l’heure du souper… et dont vous ne pourrez plus vous passer ? Que diriez-vous… de nous donner d’abord le nom et la nature de ce produit ? Est-ce une barre tendre, un gâteau, un yogourt ?

Comprenez-moi bien : en HRI, oui, il est important de faire rêver, de séduire, par des phrases comme celles – à éviter – des deux exemples précédents. Mais, dans les textes Web, référencement oblige, ces phrases doivent être placées après le premier paragraphe qui, lui, contiendra les mots clés potentiels.

En fait, le premier paragraphe d’un texte Internet ressemble beaucoup, dans sa structure, à celui d’un communiqué de presse, puisqu’il doit répondre aux cinq « W » anglais. Voyons comment cela fonctionne, à l’aide d’un exemple de texte, en italique, qui se poursuit du premier au dernier des « W » :
- What : de quoi s’agit-il précisément ? Ex. : L’auberge Unetelle inc.,…
- Where : où cela est-il situé ? Quels sont les territoires couverts ? etc. Ex. : … située à 10 kilomètres au nord de Sherbrooke,…
- Who : ça s’adresse à qui ? À des hommes, des femmes, des jeunes ? Est-ce que votre resto est accessible aux personnes à mobilité réduite ? Ex. : … accueille des couples et des familles
- When : quels sont les heures d’ouverture, les délais de livraison, les dates de début et de fin de saison, la distance en minutes d’un grand centre ? etc. Ex. : … à longueur d’année.
- Why : quelles sont les raisons pour lesquelles on devrait opter pour votre produit ou service ? Indiquez ces raisons sous forme d’avantages pour le client. Ex. : L’auberge Unetelle est réputée pour sa fine cuisine, son plan d’eau privé paisible, sans bateaux à moteur, et pour la vaste gamme d’activités qu’elle vous offre : baignade, jeux de plage, tennis, vélo et randonnée pédestre l’été ; ski de fond et raquette l’hiver.

Dans le même ordre d’idées, faites des titres et intertitres riches en mots clés. Par exemple, votre restaurant offre des soupers dansants les fins de semaine ? Les internautes amateurs de telles soirées taperont soupers dansants dans Google ; pas des soirées à la fois romantiques et endiablées. Le titre du texte de votre page présentant ces soirées pourrait
donc être : Des soupers dansants à la fois romantiques et endiablés.

En ce qui concerne la redondance, donc la répétition des mots clés, dans un texte Web, la règle est la suivante. Votre mot clé principal, qui peut en fait être une expression, par exemple soupers dansants, doit se retrouver une fois :
- dans le titre du texte ;
- dans la première phrase ;
- dans chaque paragraphe ensuite ;
- dans la dernière phrase du texte.

Bien sûr, il ne faut pas négliger les synonymes des mots clés et les inclure dans les textes. Ainsi, une entreprise qui vend des collations ne devra pas oublier de mentionner goûters.

En terminant, je ne saurais trop vous conseiller, pour trouver vos mots clés, de suivre les conseils ci-dessous, en plus d’imprimer la page que vous trouverez à http://www.redaction.be/exemples/44conseils_nov_04.htm, soit 44 règles de base sur la rédaction Internet, lesquelles vous permettront de captiver les internautes et d’obtenir un bon référencement naturel.

Quelques conseils pour trouver vos mots clés

- Consultez les membres de votre personnel. Demandez-leur quels mots ils utiliseraient pour trouver, par un moteur de recherche, des produits ou services comme ceux que vous offrez.
- Demandez à vos clients par quels mots clés ils vous ont trouvé sur le Web.
- Examinez les statistiques de votre site Web, pour savoir quels termes ont utilisés vos cybervisiteurs.
- Tapez dans Google les mots clés qui vous semblent correspondre à votre offre. Cette recherche vous fera sûrement découvrir des termes auxquels vous n’aviez pas pensé.
- Utilisez les bases de données de mots clés, comme wordtracker.com ou keyworddiscovery.com.
- Visitez les sites de vos concurrents pour connaître les mots clés qu’ils emploient.

Pascal Pelletier est concepteur-rédacteur, stratège Web et formateur à la pige en publicité et en relations publiques. De plus, il est l’auteur d’une infolettre à succès : Le Stylo-Pub – le petit aide-mémoire des grands rédacteurs publicitaires. Pour vous abonner gratuitement à cette infolettre, lire d’autres chroniques marketing, vous informer sur les services de M. Pelletier ou communiquer avec lui, consultez son site Web à www.stylo-pub.com.

Dans cette édition

À l’ordre !
Restos et hôtels passent au vert
Le Groupe Martin
Constance Tassé-Gagnon
L’uniforme prend du galon !
Le CRU
Cafétérias d’école… et alors, ce virage ?
M’as-tu lu ?
Les entreprises d’insertion :
Groupe d’achats pour restaurants
Quelques groupes d’achats pour les restaurateurs québécois
Des stratégies pour gérer votre réputation en ligne
Ce que vos clients ne veulent pas voir dans votre établissement



PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2018
Tous droits réservés.

La Revue HÔTELS, RESTAURANTS & INSTITUTIONS est un magazine francophone qui offre de l’information de pointe sur le milieu HRI (hôtels, restaurants et institutions).