Blogue du prof
Accueil > WIKI HRI > Le recrutement de bons employés figure au sommet des préoccupations des (...)

Le personnel d’abord
Le recrutement de bons employés figure au sommet des préoccupations des dirigeants de PME...
résultats d’un sondage Omniboss Léger Marketing.
20 janvier 2011 - TAGS

par clatour1

Selon un sondage Omniboss Léger Marketing / formationRH.ca administré par Internet entre le 1er et le 4 février 2010 auprès de 206 dirigeants d’entreprises québécoises :

[...] la moitié des dirigeants de PME [la grande majorité des entreprises de restauration Québécoise sont des PME] désirent améliorer leurs aptitudes pour le recrutement et 39 % considèrent la « pénurie » de main-d’œuvre comme la plus grande menace pour leur entreprise.

1) Ce que les dirigeants de PME désirent améliorer dans la gestion de leurs ressources humaines...

a. Le recrutement des bons employés :

... Près de la moitié des répondants (48 %) ont affirmé que c’était le principal aspect à améliorer dans la gestion de leurs ressources humaines.

... Le constat est davantage marqué chez les entreprises ayant entre cinq et 49 employés, alors que 60 % de ces gestionnaires affirment connaître des défis pour recruter de bons employés.

... Ce sont les jeunes gestionnaires (44 ans et moins) qui sont les plus préoccupés par cette question (57 %).

b. La reconnaissance et la rétention des employés :

... Ce sont les entreprises dont le chiffre d’affaires est supérieur à 5 M$ qui sont le plus préoccupées par cet aspect (21 %).

c. La conciliation travail-famille :

... Pour 12 % des répondants, c’est un aspect des RH à surveiller.

d. La gestion des conflits intergénérationnels en milieu de travail :

... Elle est une préoccupation pour seulement 4 % des répondants.

2) Les plus grandes menaces identifiées par les dirigeants de PME...

a. La « pénurie » de main-d’œuvre qualifiée :

... Elle est de loin la plus grande menace à laquelle sont confrontées
les PME selon les répondants (39 %).

... Pour les entreprises employant entre cinq et 49 personnes, il s’agit d’une menace particulièrement importante (59 %).

... Même constat (56 %) chez les leaders d’entreprises dont le chiffre d’affaires se situe entre 1 M$ et 4,9 M$.

b. Le départ à la retraite des baby-boomers et les changements dans la culture au travail :

... Ces aspects sont plus rarement identifiés comme une menace par nos dirigeants de PME (9 %).

... Chez les chefs d’entreprises comptant 50 employés et plus, c’est une menace plus fréquemment identifiée (22 %), avec la résistance des employés face à l’autorité (11 %).

c. Les congés de maternité / paternité :

... Ils ne représentent une menace que pour 6 % des gestionnaires interrogés.

Les gestionnaires de PME de plus grande taille identifient également deux autres enjeux qui méritent leur attention, à savoir la reconnaissance des employés (21 %) et la rétention du personnel (16 %).

À propos de l’enquête : Le sondage Omniboss Léger Marketing / formationRH.ca a été administré par Internet du 1er au 4 février 2010 auprès de 206 dirigeants d’entreprises québécoises capables de s’exprimer en français ou en anglais. La marge d’erreur maximale pour un échantillon de cette taille est de ±6,8 %, 19 fois sur 20.

Référence : http://www.jobdiffusion.com/dossier-enjeux/view.php?id=178

TRÈS IMPORTANT

Le recrutement, le développement et la rétention des bons employés doit figurer au sommet des préoccupations de chaque gestionnaire / restaurateur.

Manuel de (gestion / réflexion) du restaurateur presque parfait ☺


Il n'y a actuellement aucun commentaire en réponse à cet article.

Ajouter un commentaire



X