Le nuage dont tout le monde parle

3 septembre 2015

Par Alain Fortier, MBA, conseiller en stratégies d’entreprise et performance organisationnelle et Josianne Marsan, PH. D., Professeure agréé e en systèmes d’information organisationnels, Université Laval



L’infonuagique (cloud computing) serait l’innovation technologique ayant à ce jour le plus grand potentiel de transformer profondément l’acquisition de solutions informatiques¹. Par l’entremise d’un fournisseur de services, l’infonuagique permet à une organisation d’accéder à des logiciels et des infrastructures technologiques selon son niveau d’utilisation nécessaire, sans avoir à être responsable de leur hébergement, ni de leur maintenance². L’infonuagique peut être considérée comme la 5e commodité puisqu’elle est disponible sur demande comme l’eau potable, l’électricité, l’essence et le téléphone³. L’organisation qui y a recourt n’a besoin que d’une connexion Internet ou cellulaire et des dispositifs d’accès tels des téléphones intelligents, tablettes ou ordinateurs conventionnels pour pouvoir profiter des services en infonuagique 4. Des exemples communs d’applications en infonuagique sont le iCloud d’Apple 5 et Office 365 de Microsoft 6.

POURQUOI L’INFONUAGIQUE

L’infonuagique est la technologie qui influencera le plus les entreprises au cours des trois prochaines années, selon la firme américaine de conseil et de recherche en technologies de l’information Gartner, car elle représente une nouvelle manière de développer de la flexibilité pour les entreprises 7. L’infonuagique offre la possibilité d’utiliser relativement rapidement, facilement et à faible coût des solutions informatiques, allant des plus simples aux plus complexes, telles qu’un système complet de gestion hôtelière ou un progiciel de gestion intégré pour restaurant.

La flexibilité des services infonuagiques se caractérise par une tarification mensuelle qui varie selon les services utilisés. Par exemple, on pourra faire fluctuer le nombre d’usagers d’un logiciel donné en fonction des besoins opérationnels selon la période de l’année. De plus, les services infonuagiques permettent d’ajuster l’espace de stockage de données en fonction des besoins changeants, sans trop se soucier des contraintes reliées aux infrastructures technologiques. En période de croissance, cette flexibilité allège les tourments de l’évolution des logiciels et technologies de l’information pour mettre l’emphase sur l’augmentation des activités.

L’amortissement du coût total d’acquisition dans le modèle classique se fera dès l’achat, ce qui explique un coût de revient mensuel souvent plus élevé que pour l’infonuagique.

DES EXEMPLES D’UTILISATION DE L’INFONUAGIQUE DANS LE SECTEUR DES HRI

- Pour répondre à ses besoins de croissance rapide, l’entreprise Just Eat, leader dans la prise de commande en restauration, utilise l’infonuagique en vue de faire face aux périodes de pointe que peuvent représenter le Nouvel An ou la St-Valentin 8. Dans son cas particulier, Just Eat n’a pas à se soucier du volume de clients qui commandent pour déterminer la robustesse nécessaire de ses infrastructures technologiques. Après une période achalandée, Just Eat n’a pas à entretenir et à maintenir les infrastructures qui lui ont été nécessaires pour cette brève période. Ces soucis et ces tâches techniques sont confiés au fournisseur d’infonuagique avec lequel Just Eat fait affaire.

- Dickey’s Barbecue Pit utilise l’infonuagique pour accéder à une solution d’analyse de données massives (big data) pour 500 établissements aux États-Unis. En combinant les données massives en provenance du nuage et les données générées par ses systèmes internes de points de vente, Dickey’s peut par exemple analyser la rentabilité de son menu en lien avec la satisfaction de la clientèle. Laura Rea Dickey affirmait dans une entrevue qu’il s’agit d’un avantage concurrentiel sur ses rivaux, tel Chipotle 9.

QUELQUES BÉMOLS CONCERNANT L’INFONUAGIQUE

Malgré des avantages convaincants, le phénomène de l’infonuagique n’a pas que des côtés roses. En 2013, l’existence d’un vaste programme de surveillance en ligne de l’Agence Nationale de la Sécurité des États-Unis (NSA) était dévoilée par Edward Snowden, lequel a émis des questionnements sur la garantie de confidentialité des données hébergées aux États-Unis par de grandes firmes de haute technologie. Cette affaire aurait eu un effet dissuasif auprès des organisations : 62 % de celles n’utilisant pas l’infonuagique affirmaient que cela les a persuadées de ne pas migrer vers l’infonuagique 10.

Toutefois, l’ouverture de centres de dépôt de données au Canada accélérera probablement l’adoption de l’infonuagique puisque les données entreposées seront régies par les lois canadiennes 11. En mars dernier, IBM ouvrait un centre infonuagique à Drummondville « conformément aux préférences des clients qui souhaitent conserver leurs données au pays » 12. Pour accélérer l’adoption de ses solutions infonuagiques, Microsoft annonçait en juin dernier l’ouverture d’un centre de données à Québec pour répondre aux souhaits croissants des entreprises et des gouvernements de voir leurs données hébergées localement 13. Malgré cette présence en sol canadien, d’autres défis reliés aux données en infonuagique peuvent se présenter. Par exemple, lors d’un changement de fournisseur d’infonuagique, le transfert des données d’entreprise d’un fournisseur à l’autre peut s’avérer complexe et ardu 14.

FAIRE LE BON CHOIX

En augmentant la confiance des décideurs face à l’infonuagique, il est possible de croire que cette technologie sera adoptée par davantage d’entreprises dans de plus en plus de secteurs de l’économie. Il est donc fort probable que l’infonuagique apportera une vague de changements pour le secteur des HRI également.

Les entreprises et les gouvernements doivent s’outiller pour bien analyser les impacts de l’infonuagique sur leurs activités et maintenir leur compétitivité. En octobre dernier, le Secrétariat du Conseil du Trésor du Gouvernement du Québec publiait justement le Guide de l’infonuagique car sa sélection et son adoption s’imposent comme un courant mondial qui mérite réflexion 15. Comme nous l’avons mentionné dans nos chroniques précédentes, l’offre grandissante de solutions technologiques exige une rigueur lorsque vient le temps de prendre des décisions d’acquisition. Cette approche s’applique également à l’infonuagique. Les logiciels et infrastructures technologiques ne peuvent supporter et améliorer les activités d’une entreprise en HRI que si elles correspondent à son contexte et à ses besoins réels 16.

Le coût mensuel plus bas des solutions en infonuagique pourrait aveugler et faire fléchir les décideurs peu aguerris ou mal accompagnés. Il faut garder en tête que l’adoption d’une solution en infonuagique, comme celle d’une solution traditionnelle, engendre des coûts afférents, par exemple ceux liés à la gestion du changement 17. Le changement amènera, entre autres, une perte de productivité pendant la courbe d’apprentissage et une réorganisation du travail. Aussi, le simple fait qu’une autre entreprise dans votre secteur d’activités utilise avec succès une solution en infonuagique ne garantit pas que vous en ayez tout autant avec cette solution 18. En somme, le choix des solutions technologiques, qu’elles soient en infonuagique ou pas, doit s’opérer de manière éclairée et structurée pour en tirer avantage et profiter du levier stratégique ou opérationnel qu’elles peuvent offrir.


- ¹ Why The Cloud Just Might Be The Most Disruptive Technology Ever

- ² Yang, H. et Tate, M. (2012). "A Descriptive Literature Review and Classification of Cloud Computing Research", Communications of the Association for Information Systems, Vol. 31, Article 2.

- ³ Buyya, R., Yeo, C.S., Venugopal, S., Broberg, J. et Brandic, I. (2009). “Cloud Computing and Emerging IT Platforms : Vision, Hype, and Reality for Delivering Computing as the 5th Utility,” Future Generation Computer Systems, Vol. 25, No 6, pp. 599–616.

- 4 How to Explain the Cloud to End Users

- 5 iCloud

- 6 Office 365

- 7 Cloud underpins majority of tech trends for 2015, Gartner analysts
find

- 8 The cloud takes away the infrastructure strain at Just Eat

- 9 Dickey’s Barbecue Looks to Cloud for Edge Against Competitors Like Chipotle

- 10 Cloud computing : les décideurs IT "refroidis" par l’affaire Snowden ?

- 11 L’infonuagique pour les petites et moyennes entreprises

- 12 IBM ouvre un nouveau Centre infonuagique au Québec

- 13 Microsoft installe des serveurs à Québec

- 14 CIOs Face Cloud Computing Challenges, Pitfalls

- 15 Pour une utilisation responsable de l’infonuagique au gouvernement du Québec

- 16 Swanson, E.B. et Ramiller, N.C. (2004). "Innovating Mindfully with Information Technology," MIS Quarterly, Vol. 28, No 4, pp. 553-583.

- 17 McKeen, J.D. et Smith, H.A. (2010). "Developments in Practice XXXVII : Total Cost of Ownership",Communications of the Association for Information Systems, Vol. 27, Article 32.

- 18 Swanson, E.B. et Ramiller, N.C. (2004). "Innovating Mindfully with Information Technology," MIS Quarterly, Vol. 28, No 4, pp. 553-583.

X