Le nouveau visage de Las Vegas

Ville hôtelière, ville de design
5 octobre 2012 - Par Redaction Carufel

Las Vegas, c ’est bien connu, offre le meilleur comme le pire dans bien des domaines. Longtemps considérée comme le royaume du kitch, la ville compte aujourd’hui de nombreux exemples exceptionnels, notamment en matière de design d’hôtel et de restaurant. Bien que les services qui y sont offerts soient largement influencés par le caractère particulier forgé par le jeu et tout ce qui l’entoure, plusieurs complexes hôteliers de Las Vegas peuvent aujourd’hui se positionner comme exemple à suivre pour toute une industrie.

Des salles de bains toujours plus grandes

Le Bellagio a entrepris en 2011 la rénovation des chambres de sa tour principale, investissant 70 millions de dollars pour redessiner ses 2 658 chambres et suites. Cette année, la cure de rajeunissement se poursuit dans les 819 chambres et 109 suites de sa Spa Tower. Afin de récupérer le (coûteux) marbre déjà en place dans chacune des chambres, l’équipe de MGM Resorts International Design Group a choisi de refaire la décoration en fonction des trois couleurs de marbre utilisées à l’origine. À la demande de la clientèle, un système d’air climatisé moins bruyant a été installé et les salles de bains ont été agrandies.

Les hôtels les plus récents de la Strip ont d’ailleurs porté un soin particulier à cette pièce, qui prend parfois des airs de salle de bal, tellement elle est vaste !

Un éclairage plus adéquat a été choisi pour les salles de bains de la tour principale du Bellagio et un garde-robe y a été ajouté à la demande de la clientèle.

Le Chef Nobu Matsuhisa et Robert De Niro sont deux des principaux partenaires dans l’hôtel Nobu du Ceasars Palace, le premier projet hôtelier du célèbre chef. Le design intérieur a été confié à David Rockwell (Rockwell Group), qui s’est à la fois inspiré de l’origami japonais et de l’effervescence de Las Vegas.

Des suites, toujours des suites !

Évidemment, tous les hôtels offrent des suites à leur clientèle. Mais à Las Vegas, quelques-uns ont fait le pari de n’avoir QUE des suites entre leurs murs. Bien entendu, on vise ainsi les voyageurs d’affaires ou les joueurs qui font des séjours prolongés et qui souhaitent, à l’occasion, éviter les restaurants, ou alors faire une petite lessive !

Seul hôtel exclusivement constitué de suites et ne comprenant pas de casino, le Vdara se distingue aussi de ses voisins en y bannissant l’usage de la cigarette. Les suites standards du Vdara sont équipées d’une cuisinette/salle à manger, d’un salon, d’une chambre et d’une salle de bains, alors que certaines des suites plus spacieuses sont même équipées d’une laveuse et d’une sécheuse.

Des champions LEED

Au moment de sa construction, l’hôtel ARIA était le plus grand établissement au monde à détenir la mention LEED Gold. Également situés dans le complexe City Center, le Vdara Hotel & Spa, le Mandarin Oriental Las Vegas, les Veer Towers (complexe résidentiel) et le Crystals (centre commercial) possèdent aussi ce prestigieux statut, certifiant l’atteinte de critères très élevés quant au respect de l’environnement et à l’économie des ressources naturelles.

Une classe à part

De gros hôtels, comme The Venitian Las Vegas, ne lésinent pas pour séduire la clientèle asiatique. C’est qu’elle représente près de 70 % de leur clientèle ! Certains gros joueurs bénéficient d’un traitement bien particulier, pouvant inclure le transport en jet privé et le privilège d’être reçu dans la Chairman Suite. Cet appartement d’environ 10 000 pieds carrés, qui n’est même pas offert à la location, est réservé à une clientèle triée sur le volet. Alors que le complexe présente un thème italien, cette suite est quant à elle inspirée de l’Asie, question de faire en sorte que ses occupants se sentent comme à la maison… et qu’ils y demeurent plusieurs jours. On y a même aménagé une salle multimédia munie d’un karaoké, une salle de massage et un salon de coiffure privé. Un major d’homme y est constamment en fonction afin de répondre aux moindres demandes des visiteurs.


À l’hôtel The Palazzo, la chambre « standard » est une suite dans laquelle on trouve un salon, une chambre et une grande salle de bains. Un bureau de travail et trois écrans plats complètent le portrait. Les teintes neutres et les lignes modernes ont été préférées au style vieille Europe du complexe The Venitian, propriété du même groupe.

À l’hôtel The Cosmopolitan de Las Vegas, la technologie est présente dès le hall d’entrée. Les huit colonnes sont couvertes d’écrans ACL (affichage à cristaux liquides) sur lesquels sont projetées des images animées qui donnent à l’endroit un air futuriste. Combinées aux comptoirs d’accueil individuels de style baroque, elles produisent un effet saisissant ! Collaboration de Rockwell LAB, de Digital Kitchen et de Art Production Fund.

Vegas à l’ère des nouvelles technologies

Les hôteliers ne peuvent plus ignorer la place importante des technologies dans la vie de leur clientèle. Bien entendu, les plaques de branchement multiplateformes (hub) sont maintenant essentielles dans les chambres d’hôtel modernes, mais les nouveaux gadgets rivalisent d’innovation pour épater la galerie !

Certains hôtels ont muni leurs chambres et suites d’un dispositif de fermeture RFID (radio frequency identification). La clé se présente toujours sous forme de carte, à la différence que celle-ci ne peut être démagnétisée, éliminant ainsi de nombreux désagréments à la clientèle.
Les minibars et comptoirs de friandises se mettent aussi en mode techno. De nouveaux systèmes automatisent la facturation des produits consommés. Ainsi, dès que le client soulève un emballage ou une bouteille, le prix du produit est ajouté à sa facture en temps réel. L’opération de remplissage des stations en est évidemment grandement simplifiée ! Par exemple chez www.minibar.ch

Aria fait, ici encore une fois, figure de chef de file. Les chambres et suites de cet hôtel sont exemplaires au chapitre de la technologie. Non seulement la pièce sait-elle que le client en est à sa première visite, mais elle l’accueille en ouvrant automatiquement les rideaux et allume le téléviseur sur un système qui lui permet de personnaliser l’ambiance, afin qu’elle soit reproduite lors de ses prochaines visites. Une fonction « réveil » permet aussi au client de s’éveiller graduellement grâce à la commande automatisée de température, de luminosité, de musique et d’ouverture des rideaux. Un système interne repère même les besoins éventuels de remplacement de piles, d’ampoules électriques ou d’autres réparations afin que tout soit remis en état avant l’arrivée d’un prochain client. Finalement, l’hôtel garantit une connexion Wi-Fi de trois mégabits, permettant à ses clients de télécharger – légalement, précise-t-on – du matériel informatique à grande vitesse.

Les suites du Vdara sont munies d’une sonnette dont l’éclairage change de couleur selon les besoins du client. Ainsi, sur simple pression d’un bouton de commande, il peut demander le service d’entretien ménager ou alors signaler qu’il ne veut pas être dérangé. Dans ce dernier cas, la sonnette sera automatiquement désactivée. On peut trouver des systèmes de la sorte, par exemple chez axxind.com

Design au restaurant

Las Vegas est aussi de plus en plus reconnue pour la qualité de ses restaurants. Du comptoir de restauration rapide à la table pratiquement exclusive de chefs étoilés, tous les types de restaurants se donnent des airs design !

Qui a dit que les restaurants de buffet devaient être quelconques ? Certainement pas les restaurateurs de la Strip ! À preuve, le Wicked Spoon, situé dans The Cosmopolitan of Las Vegas.

Dans le Ceasars Palace, ce surprenant décor attire l’attention du promeneur. Voisinant les machines à sous, les aquariums géants et le revêtement en dentelle d’aluminium du plafond et des murs sont magnifiques. Nul besoin d’offrir une carte hors de prix pour réjouir l’oeil du client !

Le restaurant China Poblano propose des plats et un décor où se côtoient les cultures chinoises et mexicaines. Dès que le client franchit la porte d’entrée en forme de bouddha, il trouve à sa gauche un comptoir à dims sums et, à sa droite, un comptoir à tacos, chacun flanqué d’un comptoir pour emporter. Comme le restaurant est situé dans le centre commercial du complexe The Cosmopolitan of Las Vegas, les passants sont nombreux à profiter de cette carte tout indiquée pour les lunchs sur le pouce.

Les références japonaises sont nombreuses dans le tout nouveau restaurant Nobu, situé au Ceasars Palace. Le Rockwell Group a intégré à son décor des matières tels le bambou, les dalles de pierre, le papier de riz et les couleurs vibrantes de kimonos.

Situé dans le complexe Mandalay Bay, le restaurant Aureole est reconnu pour l’impressionnante tour à vin qui siège au centre de la salle à manger.

Le designer des hôtels Wynn et Encore, Roger Thomas, a réalisé le décor du Steak House Botero, situé dans ce dernier. Trois toiles et une statue du célèbre artiste figurent dans la salle à manger, mais c’est certainement l’étagère antigravité qui attire les regards !

Jusqu’à huit places seulement sont offertes chaque soir à la table de e by José Andés, située au Cosmopolitan of Las Vegas. La table est en fait un comptoir derrière lequel un mur de verre rouge donne un effet dramatique à la pièce. La direction artistique a été confiée au designer espagnol Juli Capella.

Sur la photo en tête d’article, la construction du complexe City Center Las Vegas, menée sous la direction de la firme Gensler, a nécessité le travail de 7 architectes de renommée mondiale, de 45 designers d’intérieur et de centaines de consultants.

Photo : © MGM Resorts International

X