Blogue du prof
Accueil > WIKI HRI > Le calcul du taux de rendement sur le capital investi… un meilleur (...)

L’ACTIVITÉ FINANCE UNE DES 9 ACTIVITÉS CLÉS DES ENTREPRISES DE RESTAURATION
Le calcul du taux de rendement sur le capital investi… un meilleur indicateur que le bénéfice net pour évaluer la performance financière de votre entreprise.
5 décembre 2011 - TAGS

par Christian Latour

Comme je l’ai mentionné dans mon billet les restaurants presque parfaits... 21 constats, les restaurants presque parfaits ont toujours en commun (un modus operandi) une intervention réussie sur cinq niveaux :

1. Ils anticipent continuellement l’avenir (les nouveautés, les modes, les faits porteurs d’avenir, les tendances émergentes, les tendances installées, les tendances lourdes, etc.) et surtout ils s’adaptent et se transforment en conséquence ;

2. Ils planifient tout, tout le temps ;

3. Ils exécutent efficacement, avec constance (conformément à des standards de qualité et de performance prédéfinis) ;

4. Ils mesurent tout, tout le temps. Tout s’exprime en mots, mais surtout en chiffres dans les entreprises de restauration presque parfaites.

5. Ils apprennent constamment.

Il s’agit de 5 COMPÉTENCES (savoir-faire) indispensables pour assurer la réussite d’une entreprise de restauration.

Voici donc, pour faire suite à cet article, un autre exemple de mesure que l’on pratique dans les restaurants presque parfaits :

Le CALCUL DU TAUX DE RENDEMENT SUR LE CAPITAL INVESTI

Le rendement sur le capital investi (RCI) est une mesure clé de la performance et de la santé financières d’une entreprise. Ce ratio indique l’efficacité et la rentabilité des investissements en capital (que l’on va ou que l’on a déjà) effectué dans une entreprise. Il s’agit d’un ratio d’une extrême importance, surtout si vous avez l’intention d’inviter des investisseurs à investir dans votre entreprise.

« Ratio des profits qu’une entreprise réalise par rapport aux capitaux qu’elle a investis pour les générer. Pour Porter, c’est la mesure la plus adéquate du succès d’une entreprise, car elle permet de voir avec quel degré d’efficacité une entreprise utilise ses ressources pour créer une valeur économique. » — Magretta (2012, p. 223)

Le rendement sur le capital investi (RCI) se calcule en divisant le bénéfice avant amortissement, intérêts et impôts par la différence entre le total des actifs et le passif à court terme.

[(Bénéfice avant amortissement, intérêt et impôt) ÷ (Total des actifs nets)] X 100

ou

[(Bénéfice avant amortissement, intérêt et impôt) ÷ (Total des actifs – Total des passifs à court terme)] X 100

Comme le bénéfice avant amortissement, intérêt et impôt correspond en fait à la différence entre les revenus et les dépenses (excluant les dépenses d’amortissement, les paiements d’intérêts et les versements d’impôts), le (RCI) est essentiellement le rapport entre les revenus nets et les actifs nets (les actifs totaux moins les passifs à court terme).

Dans un secteur très concurrentiel, comme celui de la restauration, le (RCI) est un meilleur indicateur de la performance financière que le bénéfice net.

Dans un environnement commercial viable, le (RCI) doit toujours être plus élevé que le taux d’intérêt auquel l’entreprise emprunte, sinon tous les montants empruntés vont contribuer à réduire le bénéfice net des actionnaires.

L’importance du taux (RCI) comme indicateur de la viabilité financière d’une entreprise tient au fait qu’il est plus difficile d’attirer des investissements privés dans une entreprise dont le rendement du capital investi est faible.

Exemple de calcul de rendement sur le capital que l’on prévoit investir dans une entreprise :

✓ Vous planifiez l’ouverture d’un restaurant de 70 places.

✓ Vous prévoyez réaliser pour le démarrage de ce restaurant un investissement de 5 000 $ par place.

✓ Vous prévoyez investir dans votre restaurant un montant total de 350 000 $ (70 places X 5 000 $ par place).

✓ Vous prévoyez investir en équipement et amélioration locative un montant de 3 000 $ par place, c’est-à-dire 210 000 $ (70 places X 3 000 $ par place). Un montant de 2 000 $ par place, c’est-à-dire 140 000 $ sera réservé à votre fonds de roulement de départ.

✓ Vous prévoyez obtenir un prêt pour petite entreprise (PPE) de 189 000 $ (ce qui correspond à 90 % X 210 000 $).

✓ La différence entre le montant nécessaire de 350 000 $ et le montant emprunté de 189 000 $ est de 161 000 $. Ce montant provient directement de votre fortune personnelle.

Bilan d’ouverture :

La première année d’opération, vous prévoyez réaliser un revenu de 10 000 $ par place pour un chiffre d’affaires totales de 700 000 $.

Vous prévoyez réaliser pour votre première année d’opération un bénéfice net avant impôt de 3,8 %.

Votre bénéfice net avant impôt sera donc de 26 600 $.

État des résultats pro forma :

Calcul du rendement sur le capital investi dans votre entreprise

Votre (RCI) estimé sera donc de 61 600 $ ÷ (350 000 $ - 0 $) = 17,60 %.

Calcul du rendement sur l’investissement des propriétaires/actionnaires

Personnellement, je préfère utiliser une méthode de calcul simplifié qui me permet d’évaluer le rendement sur le capital investi directement par les propriétaires/actionnaires.

Dans notre exemple, selon cette méthode de calcul (RCI) simplifiée, le taux de rendement sur le capital investi directement par les actionnaires sera de 26 600 $ ÷ 161 000 $ = 16,52 %

Conclusion

Le calcul du (RCI) doit être effectué avant le démarrage d’une entreprise pour estimer le taux de rendement sur le capital que l’on prévoit investir dans l’entreprise. Afin d’évaluer la performance et l’efficacité financières de l’entreprise, ce calcul doit également être effectué par la suite à la fin de chaque année d’opération.

Le (RCI) est, selon moi, un meilleur indicateur de la performance financière d’une entreprise que le bénéfice net.

.........

MANUEL DE FORMATION — LA GESTION GLOBALE EN RESTAURATION

Préalable — À partir d’aujourd’hui VOUS inc. êtes le responsable en chef d’un méga projet de formation

Module 1 — Construisez — un savoir après l’autre — votre portefeuille de compétences

Module 2 — Vous... êtes un entrepreneur ou un intrapreneur ?

Module 3 — La gestion d’une entreprise… ce qu’il faut savoir selon le professeur Henry Mintzberg

Module 4 — L’environnement externe (le macro environnement et le secteur d’affaires)

Module 5 — Construire/améliorer le modèle d’affaires d’une entreprise de restauration... ce qu’il faut premièrement savoir

Module 6 — Le plan d’affaires... ce que vous devez savoir avant de le commencer

Manuel de (gestion / réflexion) du restaurateur presque parfait ☺


Il n'y a actuellement aucun commentaire en réponse à cet article.

Ajouter un commentaire



X