Le café au bout du doigt

17 octobre 2015 - Par Guillaume Lussan

Dans une industrie où ce sont les clients qui ont le dernier mot, savoir se positionner dans les tendances et savoir communiquer pour capter l’attention des clients devient essentiel pour survivre à une concurrence de plus en plus féroce. Même si le café filtre traditionnel ne laisse pas encore sa place de leader dans les restaurants et les hôtels, on note l’apparition (ou la réapparition) de plusieurs types de machines à café qui sont là pour satisfaire des clients avec des attentes toujours plus individualistes et exotiques. Tour d’horizon des derniers modèles de machines à caf é qui ont su s’adapter à certaines tendances en la matière.



Tendance Latte et autres cafés gourmands

Alors que la France vient d’adopter une loi interdisant toute source de distraction au volant, comme manger un sandwich ou boire, le Québec voit ses stations-services, dépanneurs et autres points de vente avec service au volant se doter de machines super-automatiques permettant de proposer des cafés de spécialité de plus en plus recherchés. Claude Ménard, directeur des ventes pour Bunn au Québec, indique que les traditionnelles machines « tasse à tasse » qui servent des cafés réguliers (infusion par gravité avec ajout ou non de lait) semblent en perte de vitesse par rapport aux machines utilisant des cafés espressos (infusion par pression).

Selon Didier Réolon, directeur des ventes et du marketing chez Édika, société d’importation et de distribution spécialisée dans les machines espressos basée à Montréal, les consommateurs voyagent de plus en plus et rapportent des attentes qualitatives toujours plus exotiques. Ila d’ailleurs noté que la tendance « du grain à la tasse » (auxquelles répondent les machines Jura, Lelit et autres machines utilisant du café espresso frais ou en grain) est de plus en plus courante au sein de ses ventes.

Carly Suppa, chargée des affaires publiques chez Starbucks, nous explique que les clients sont de plus en plus curieux à propos du café - d’où il vient, comment les différentes techniques de brassage amènent des goûts nuancés, l’art et l’artisanat derrière chaque tasse. Starbucks s’efforce ainsi de rester à l’affût des tendances dans le monde du café pour répondre aux exigences de la sophistication croissante des buveurs de café. En tant qu’entreprise mondiale, elle a la possibilité de s’inspirer de cafés à travers le globe. Son Flat White, présenté en janvier 2015, et le nouveau café Cold Brew, lancé l’été dernier, en sont deux exemples. Tous deux ont été incroyablement bien accueillis par les clients.


MARA PL62T par Lelit. Cette machine combine le très réputé groupe E61 et un corps compact de neuf pouces tout en acier inoxydable. La tête de groupe des machines MARA a fait sa première apparition en 1961 sur une machine italienne innovatrice de la compagnie FAEMA, la E61. Dès lors, elle est devenue immédiatement populaire parmi les connaisseurs pour son esthétisme typiquement italien et aussi pour ses révolutions technologiques combinées qui ont permis d’améliorer considérablement non seulement la qualité des espressos, mais aussi ceux de l’industrie tout entière, selon Didier Réolon. L’indicateur de température PID monté en série assure une température d’infusion stable pour infuser un espresso, et donne en plus la possibilité de modifier celle-ci selon le type de grains utilisé. La Mara possède un échangeur de chaleur, une technologie permettant de faire un espresso tout en moussant le lait simultanément – pratique pour les cafés latte en série.


Idea Cappuccino par Saeco. Cette machine à café complètement automatique avec meules en céramique est équipée d’un mousseur à lait intégré professionnel. Le lait est tiré directement et transformé en mousse onctueuse. Sa double bouilloire permet la distribution simultanée de café, d’eau chaude et de vapeur. Réglage électronique de la quantité de café par tasse ainsi que de la température de l’eau. Le tiroir en dessous contient le marc de jusqu’à 100 cafés.


Sure Tamp par Bunn. Développé pour la restauration rapide et les établissements à gros volume (café, dépanneur, université, brasserie...), cet équipement super-automatique haut de gamme permet de remplir des tasses de 20 oz (591 ml). Plusieurs technologies sont brevetées sur la machine : Sure Tamp maintient une pression constante jusqu’à 180 tasses par heure, Build-A-Drink est un menu tactile interactif et intuitif – programmation aisée et Intellisteam assure la maîtrise de la température et du temps des cycles de mousse de lait – nul besoin de thermomètre. Production de 500 ml de lait par minute. Deux moulins à grains. BUNNlink : système de surveillance à distance des machines – pratique pour l’entretien.


Équipement super-automatique – un investissement pour les grands volumes

Le grain d’un café espresso, base des cafés de spécialité tels que les cafés au lait, est de 1,5 à 2 fois plus cher que celui dont on se sert pour les cafés réguliers. Le coût d’acquisition de la machine à café, son coût d’entretien, le temps de formation du personnel et la disponibilité du personnel compétent lors des services doivent aussi être pris en compte dans ce calcul de coût. Selon Claude Ménard, il faut compter plus ou moins 1 000 $ en maintenance préventive annuelle sur une machine dont les coûts d’achat commencent à 6 000 $. Sur les machines super-automatiques qui sont plus dispendieuses, 75 % des tâches sont cependant automatisées. Il y a donc un transfert des coûts de ressources humaines vers ceux de la machine. De plus, les cafés seront plus uniformes qu’avec du personnel pas forcément toujours bien formé.


GIGA X8c par Jura. Cette machine est dotée d’une fonction Speed unique qui permet d’accéder au plaisir d’un café parfait en un temps record. Grâce à une dérivation supplémentaire, le café extrait de manière optimale est mélangé à l’eau chaude à l’intérieur de la machine. Ce processus préserve l’intégralité des arômes. Vingt-neuf spécialités peuvent être programmées avec la possibilité de renommer les produits et de les disposer différemment sur l’écran. Deux broyeurs à disques en céramique assurent une mouture rapide, précise et homogène et réduisent la durée du broyage des trois quarts par rapport aux modèles précédents. L’entretien est tout aussi simple que l’utilisation et la programmation. Des programmes intégrés de rinçage, de nettoyage et de détartrage réduisent l’entretien au minimum. Un système de filtration en amont permettra des intervalles d’entretien particulièrement longs. Grâce à une large palette d’accessoires comme le chauffe-tasses, le refroidisseur de lait, le module d’éjection de marc de café et le module d’évacuation de l’eau résiduelle, il est possible de composer une solution café complète adaptée de manière optimale aux besoins spécifiques du client pour chaque domaine d’utilisation. Dans les locaux de la société Edika, à Montréal, dont Patrick Mamelonet est le directeur général, toute une ligne de prise en charge technique à la fine pointe de la technologie pour l’entretien et les réparations a été installée. Un stock important de pièces est aussi disponible dans l’arrière-boutique. Un atout primordial pour des machines plus fragiles - mais solides - dont on exige un rendement élevé et une qualité constante.


EVO2 par Dalla Corte. La technologie multichaudière et le système de commande numérique (Digital Control System) donnent la possibilité de faire face aux exigences les plus diverses. Chaque groupe est doté d’un chauffage indépendant et modulaire permettant de s’adapter à chaque café. Ce qui est difficile dans le domaine de la restauration, ce n’est pas d’offrir une bonne qualité de café une seule fois, mais de la standardiser et de garantir la qualité tous les jours, indique Sevan Istanboulian de Dalla Corte. C’est sur cette base que sont ajustées, en fonction des exigences, les caractéristiques du système numérique des commandes du moulin à café (Grinder Control System), le système de contrôle en ligne (Online Control System), ainsi que le système de contrôle du lait (Milk Control System). Au moment de l’installation, le maître-barista peut effectuer les réglages complets en fonction du café utilisé régulièrement ; la qualité du produit est ainsi définie. À partir de là, le temps de débit de chaque extraction est mesuré et en cas de déviation excessive, par exemple en raison d’un tassement insuffisant du café ou d’une variation de l’humidité dans l’air, le Grinder Control System ajuste automatiquement les meules du moulin pour varier la grosseur de grain. L’OCS (système de contrôle en ligne) est un logiciel de contrôle technique et financier de tous les paramètres programmés sur la machine. Toutes les données requises pour un contrôle du processus efficace sont disponibles de façon continue et sont utilisables numériquement, directement sur la machine ou en ligne, par l’intermédiaire d’un appareil mobile quelconque. Dalla Corte bénéficie d’une technologie de reformulation de l’eau (Global Customize Water System) par osmose inversée et d’ajout de sels minéraux pour calibrer l’eau pour des performances accrues et régulières de chaque café indépendamment de la région d’installation des machines. La consommation énergétique des machines est de 75 % de moins que ses concurrentes. Cette machine est adaptée pour les tasses de 24 oz sans augmenter la hauteur originale de la machine. La communication visuelle entre le barista et le client n’est ainsi pas interrompue. À noter que la machine à café DC PRO et le moulin DC One ont été utilisés au Challenge Art Latte de Montréal en septembre dernier. En octobre 2015, ces machines seront utilisées au Canadian Latte Art Championship de Vancouver.


X-one par Conti. Machine à café espresso conçue au coeur de Monaco grâce à une collaboration d’ingénieurs et de baristas. La X-one se décline en deux modèles 2 et 3 groupes. Bien conçue pour favoriser un travail soutenu, performante pour permettre la réalisation de boissons de qualité en grande quantité, qualitative pour pérenniser son exploitation à faible coût, technique, car dotée de systèmes de contrôle efficaces et d’une organisation interne soignée. Le système de thermosiphon associé au frein réglable, sur chacun des groupes, assure une grande stabilité de température aux cafés, quels que soient les volumes de production. Les touches rétro-éclairées permettent un usage en milieu sombre. Robinets vapeur à double fonction : soulever le levier et le jet de vapeur s’installe rapidement à plein régime en position bloquée ; la position de fermeture s’obtient par simple abaissement du levier ; pour opérer un effet « flush », une simple pression sur le levier suffit. Directement en vue, le panneau de commande permet de lire facilement des informations sur les réglages, la gestion et la l’entretien. Edika (distributeur de l’équipement au Canada) a fait approuver UL cet équipement pour un usage sécuritaire tant en ce qui concerne les risques d’incendie que la sécurité et la protection des usagers.


Starbucks ou l’importance de la formation

Les baristas à la main experte sont formés pour préparer les boissons Starbucks, que ce soit pour moudre l’espresso pour une infusion parfaite ou pour mousser le lait à la bonne température et créer une texture onctueuse. Starbucks offre plus de 170 000 façons de personnaliser les boissons. Ceci inclut près de 30 types de cafés, apprêtés de diverses manières - infusé, espresso, versé, à la presse française et, dans certains magasins, à l’aide de la machine Clover. Carly Suppa insiste sur le fait que leurs partenaires (baristas) suivent des formations des plus poussées sur l’histoire du café, la façon de travailler le grain adéquatement, la façon de servir le café en respectant les standards pour chaque type de boisson, etc. Les baristas reçoivent également une formation sur les équipements et sur leur maîtrise du monde du café. Une formation dite « Black Apron » peut être complétée afin d’obtenir le titre de professionnel du café, au même titre qu’un sommelier par exemple. Le programme requiert environ six mois de cours, pendant lesquels le barista étudie notamment les effets du sol, de la température, du climat et des techniques d’infusion sur le café.

Tendance « CAPSULES »

Que ce soit pour répondre à des attentes d’efficacité, de variété de menus de café, de qualité optimale ou même d’autonomie de la clientèle, le marché des capsules (dosettes) n’a cessé de se développer. Après l’arrivée des « soft pod » qui n’ont pas conquis le marché québécois (mais qui se retrouvent dans presque chaque maison de France), ou de celle des K-Cup de Keurig ou des capsules Nespresso, pour ne citer que les plus connues, nous avons maintenant un large choix de produits qui s’offre à nous. Pour attirer de nouveaux clients, les hôteliers essayent toujours de trouver le moyen de rehausser l’expérience de leurs visiteurs. Les manufacturiers ont développé des gammes de machines spécialement conçues pour être utilisées dans un contexte professionnel, voire commercial. Elles sont fabriquées pour produire rapidement un grand volume de café de qualité supérieure. Chez Nespresso, les capsules de café sont différentes pour le domaine commercial ; des dosettes rondes et plates remplacent celles proposées aux clients résidentiels. Même chose pour le prix des machines et cafés professionnels qui ne sont pas les mêmes que pour les produits destinés aux consommateurs. Les contrats sont traités en cas par cas, selon plusieurs critères (volume d’achat, visibilité offerte par le client, contexte d’un partenariat, etc.). Par contre, de manière générale, la compagnie offre deux options de contrat pour les machines professionnelles :

- Contrat de mise à disposition : machine gratuite pour une période de trois ans (renouvelable un an). Chaque capsule est vendue 0,80 $. Ce contrat est intéressant pour un acheteur qui préfère tester la machine avant de s’engager à en acheter une.

- Contrat de vente : Le client achète simplement la machine et le café au prix courant (0,63 $ par capsule).



Éthique environnementale et capsules – Exemple de Nespresso

La conscience environnementale est de plus en plus mise en avant dans les établissements hôteliers. Pour répondre aux attentes d’une clientèle toujours plus exigeante, il est important de savoir que la plupart des capsules sont recyclables. Nespresso indique que ses capsules en aluminium sont récupérées puis recyclées et le marc de café est transformé en compost. Les professionnels sont donc invités à récupérer les capsules. Les hôtels du Groupe Germain, qui utilisent des machines Nespresso dans les chambres de tous leurs hôtels à travers le Canada ainsi que dans leurs bureaux administratifs, ont par exemple un partenariat avec Nespresso pour récupérer ces capsules. Nespresso leur fournit des boîtes de recyclage spécialement conçues pour récupérer les capsules utilisées. Une fois remplies, ces boîtes déjà affranchies sont expédiées à l’un des centres de recyclage partenaire. Nespresso tient à utiliser de l’aluminium, non seulement parce qu’il permet de conserver un maximum de fraîcheur du café, mais aussi puisque c’est une matière se recyclant à l’infini, contrairement au plastique.


Le saviez-vous ?

Les hôteliers qui choisissent d’installer des machines Nespresso dans les chambres de leur établissement doivent sélectionner un modèle consommateur. Il est toutefois recommandé de passer par le service aux entreprises de Nespresso pour obtenir un meilleur prix lors de l’achat d’un grand nombre de machines. Le brevet des capsules a été officiellement retiré en 2013 par la chambre d’appel de l’Office européen des Brevets (OEB). Il est cependant important de noter que les machines perdent leur garantie en référence à des bris causés par l’utilisation de capsules compatibles d’autres marques. Les capsules Nespresso sont faites d’aluminium, un matériel résistant à la chaleur ainsi qu’à la force de 19 bars provenant de la pompe des machines. Nespresso offre toutefois un service de soutien technique par téléphone sans frais, ainsi qu’un service de réparation (peu importe la cause du bris) avec frais.


Aguila 220 par Nespresso. En une seule touche et à l’aide des dosettes Nespresso commerciales, l’Aguila sert des boissons au café chaudes et froides sur mesure, ainsi que des recettes à base de lait. Deux têtes d’extraction fonctionnent simultanément, permettant au personnel d’augmenter la capacité pendant les heures de pointe. Une connexion Internet via une carte SIM permet un suivi en ligne des besoins d’entretien de la machine. Aguila bénéficie également d’un système de « sécurité intégrée » basée sur l’autonomie de ses différentes composantes. Cette fonctionnalité permet à une partie de la machine d’être réparée tandis que l’autre partie continue à travailler. Pour plus de facilité d’utilisation, la machine bénéficie également d’un nettoyage semi-automatique quotidien et d’un système de rinçage, au simple toucher d’un bouton. Mode « économie d’énergie » après 30 minutes d’inactivité et mode « économie d’énergie maximale » après une longue période d’inactivité sont inclus dans la programmation. Ce modèle à deux têtes sera offert en janvier 2016. Le modèle Aguila 420 à quatre têtes est actuellement sur le marché.


Aroma SE100 Compact par Saeco. Cette petite machine à café espresso traditionnelle est aussi compatible avec les capsules Caffitaly. Bouilloire de cinq litres permettant de produire 75 cafés par heure. Fournie avec une buse vapeur ainsi qu’un distributeur d’eau chaude. C’est une solution modulaire dotée d’un design élégant et qui permet une utilisation et un entretien faciles. Des modèles à deux ou trois groupes complètent la gamme.


Système d’infusion K130 par Keurig. Cette machine est conçue spécialement pour l’industrie hôtelière. Elle est facile à utiliser et propose des instructions étape par étape. Elle plaira également aux employés puisqu’il n’y a ni carafe, ni filtre à jeter ou à vider, ni marc de café à nettoyer. Tout se déroule à l’intérieur de la dosette K-Cup, qui ne produit aucun dégât. Avec une vaste sélection de café, thé, chocolat chaud et boissons glacées, chaque client y trouve son compte. Tous les systèmes d’infusion Keurig sont offerts uniquement chez des distributeurs agréés qui en assurent la vente, la location ou le prêt ainsi que l’entretien, le support technique et commercial.


Système d’infusion Bolt par Keurig. Idéal pour les espaces déjeuners des hôtels et les restaurants à service limité, ce système d’infusion à carafe Keurig Bolt utilise les nouvelles dosettes adaptées pour produire huit tasses (1,89 litre) en deux minutes. Avec une plus grande rapidité d’infusion, il est plus pratique, sans filtre, sans gâchis ni nettoyage. Les dosettes Bolt sont scellées hermétiquement afin de préserver la fraîcheur du café moulu. Puisque la quantité de café est déjà mesurée, le café infusé aura toujours le goût excellent qui fait la réputation de Keurig. Son éventail de marques inclut plusieurs grandes maisons de torréfaction d’Amérique du Nord. La carafe isolante unique permet de maintenir la saveur, la fraîcheur et la température idéales de votre café (température de 79 à 85 °C) pendant près de deux heures. Le système Bolt a été fabriqué conformément aux caractéristiques commerciales et est certifié UL pour un usage commercial seulement.


Inissia par Nespresso. Conseillée pour les chambres d’hôtel, cette machine rationalisée pour une efficacité maximale est garantie par le système d’extraction de pression de 19 bars. Ce petit appareil élégant chauffe en 25 secondes. Les boutons de café préprogrammés automatiques garantissent la portion parfaite à chaque fois, ainsi qu’une fermeture automatique après neuf minutes lui permettant de se classer dans la catégorie « A » d’efficacité énergétique. Ne pesant que 2,4 kg, Inissia est la machine la plus légère de la gamme Nespresso. Malgré sa petite taille, elle possède un grand contenant pour les capsules utilisées (jusqu’à 11 capsules) et une capacité de réservoir d’eau de 0,7 L. Nespresso est en train de mettre en place un nouveau programme pour offrir les machines Inissia gratuitement si le client s’engage à acheter un minimum de capsules par mois.


Tendance spectacle – l’exemple de Second Cup Café & Cie

Les cafés, brûleries et autres établissements qui nous charment avec leurs effluves toujours plus exotiques sont constamment à la recherche de nouvelles technologies et de nouveaux équipements pour s’assurer de nous servir le meilleur café, comme nous le confirme Chris Sonnen, vice-président Coffee Experience chez Second Cup Café & Cie. Après avoir testé dans leur laboratoire la toute nouvelle machine Steampunk, les employés ont pu constater qu’elle permettait d’atteindre un parfait équilibre entre art et science de l’infusion. Cette machine sera dorénavant ajoutée à l’espace Slow bar mis en place dans les établissements de la chaîne canadienne dans les trois prochaines années pour compléter leur offre de cafés de spécialité (à base d’espresso) et de cafés filtres traditionnels. M. Sonnen précise que cette machine est parfaitement adaptée à leur offre de « comptoir détente », car l’infusion est plus longue et permet d’apprécier la nouvelle sélection de cafés spécialement sélectionnés. Chaque client pourra préciser ses attentes pour que le barista puisse créer son « café parfait ». Yana Chlumsky, copropriétaire du Second Cup sur le boulevard Saint-Laurent, à Montréal, précise que chaque employé des Second Cup Café & Cie a suivi une formation en ligne de 10 heures avant de pouvoir servir son premier café. Second Cup tient à former ses employés notamment sur les différents cafés servis, les méthodes d’utilisation de chaque machine et les attentes de chaque client.

Steampunk utilisé dans les Second Cup. Ce système d’infusion de thé et de café utilise le principe d’extraction par vacuum. Actuellement, Second Cup est la seule chaîne nationale à offrir des cafés Steampunk à ses clients. Le système mélange technologie, ingénierie innovatrice et artisanat pour assurer une extraction, un contrôle de la température et une stabilité thermique optimale. Mode de fonctionnement : deux compartiments se superposent à l’image d’un sablier. Les 26 grammes de café nécessaires pour chaque infusion sont moulues pour chaque client lors de la commande. Le café ainsi fraîchement moulu est inséré dans la partie du haut. Une petite quantité d’eau est injectée afin de créer une préinfusion ; le marc se solidifie, ce qui permettra une meilleure infusion. Après quelques secondes, le compartiment du haut se remplit d’eau chaude ; c’est l’étape d’infusion. « Chaque action est programmée dans une tablette tactile connectée par WiFi », explique Liam Keane, barista suprême au Second Cup Saint-Laurent. Pour finir, le compartiment du bas est débloqué et le vide d’air, provoqué par la différence de température entre les deux cavités, aspire le café vers la cavité du bas.

« Pour Over » utilisé dans les Second Cup Café & Cie. Cette technique artisanale personnalisée procure un mélange remarquablement plus délicat et complexe que les méthodes d’infusion habituelles. Elle est appréciée des connaisseurs de café, car elle permet de préparer chaque tasse selon les préférences exactes des clients. « L’art de verser » met en vedette une sélection de cafés de qualité exclusifs à Second Cup Café & Cie, comme des mélanges de domaines et des grains en édition limitée aux origines exotiques - Éthiopie, Guatemala, Papouasie-Nouvelle-Guinée et Tanzanie, entre autres.

Avis d’expert

Umberto Pasquini, copropriétaire de Café Napoléon et maître-torréfacteur, porte notre attention sur la qualité des cafés et leur durée de vie. La solution d’entreposage en capsule est idéale pour mettre le café à l’abri de la lumière, de l’humidité et de l’air qui l’oxyde. Cependant, cela reste un moyen de conservation dispendieux pour les restaurateurs et hôteliers. La tendance des cafés de spécialité a eu un impact majeur sur leur production de café. Les cafés d’origine, les cafés équitables et maintenant les cafés biologiques sont distribués en grains ou moulus dans des sacs scellés. Les commandes sont régulières et en petite quantité pour garantir une fraîcheur optimale. Pourtant, un café moulu en sachet scellé peut se conserver jusqu’à six mois. Un café en grain, quant à lui, peut se conserver jusqu’à un an, surtout avec les valves « fraîcheur » présentes sur les sacs pour vider le gaz issu du processus de dégazage du café frais. Un café en grain exposé à l’air a une durée de vie de six jours (attention aux quantités dans vos moulins). Pour limiter cette perte d’arômes et de goût due à une oxydation, on utilise de nouveaux sacs avec fermeture à glissière double (comme sur les sacs de style « Ziploc ». Il reste tout de même important de vider l’air du sac par pression après chaque ouverture.

Le saviez-vous ?

Pour un espresso, une extraction parfaite dépend de l’équilibre entre la force de pression, la température d’infusion de l’eau, les réglages de mouture et la qualité du mélange (en matière de fraîcheur et de variété). D’une pression trop faible résultera une sous-extraction (arôme insipide), et de trop de pression, une surextraction (arôme amer, acide).


Système Clover utilisé dans les Starbucks . Pour Starbucks, c’est l’une des innovations les plus importantes dans la préparation du café depuis la machine à espresso. Ce processus d’infusion spécialisée permet au barista de livrer rapidement une tasse de café fraîchement moulu. Cette technique, qui allie le meilleur du café et des méthodes de presse, fait ressortir toutes les nuances subtiles et le goût unique de chaque grain de café. Le café est moulu à la perfection, infusé à une température exacte, pour une durée bien précise. Starbucks infuse uniquement les cafés Réserve avec la machine Clover, et seuls les Cafés Strabucks Réserve sont équipés de ces machines. Le café Réserve est une gamme ultra-premium de cafés : les plus rares, leur disponibilité est limitée, car ils sont cultivés par de petits fermiers à travers le monde entier, dont les îles Galapagos et le volcan Bromo, sur l’île indonésienne de Java. On retrouve cinq magasins Starbucks Réserve au Québec : quatre à Montréal et un à Québec.


Le saviez-vous ?

Le café se classe au sommet du palmarès des boissons et des produits alimentaires servis dans les hôtels. Des recherches chez Starbucks indiquent que 60 % des consommateurs croient que les produits de marque offrent une qualité supérieure. Environ la moitié des buveurs de café disent qu’ils seraient plus satisfaits de leur séjour à l’hôtel si un café de marque était offert sur place.

X