Le Hilton Montréal/Laval veut séduire les voyageurs d’affaires

27 octobre 2017 - Par Katherine Boisvert

- Période des travaux : août 2014 à octobre 2017
- Travaux principaux : suites, restaurant/bar Le Quartz, aires communes, espaces de rencontre, centre de conditionnement physique
- Nombre total de chambres et de suites : 138 chambres et 42 suites long séjour
- Investissements  : près de 10 M $
- Design  : Massarelli Design

Augmentation du nombre de suites long séjour, création d’un vaste espace de travail partagé, rénovations de son restaurant et de son centre de conditionnement physique : le Hilton Montréal/Laval a investi près de 10 millions de dollars en trois ans afin de mieux cibler les voyageurs d’affaires. « Tant qu’à rénover, on s’est dit qu’on allait procéder à une refonte du produit, explique Sébastien Meunier, directeur général du Hilton Montréal/Laval. Nous avions un hôtel traditionnel avec des chambres, des salles de banquet et de réception et nous l’avons converti en un produit qui répond aux tendances en matière de rencontres et de réunions. »

Afin de séduire sa clientèle d’affaires, le Hilton Montréal/Laval a créé un vaste espace de travail partagé. « À l’intérieur même de l’hôtel, on a créé une entité qui s’appelle Accès 2225 et qui possède ses propres réseaux sociaux. Nous souhaitons ainsi rejoindre une clientèle qui préfère utiliser les médias sociaux plutôt que le modèle de réservation classique, explique Sébastien Meunier. Nous sommes ouvert 24 h par jour, les gens peuvent travailler seuls ou en groupe et ils peuvent utiliser la cuisine. Nous avons un tarif journalier et tout est inclus, même notre centre de conditionnement physique. »

Le restaurant/bar Le Quartz a également été rénové afin de répondre aux besoins des voyageurs d’affaires, explique le directeur général. « On s’est éloigné de la salle à manger traditionnelle. On a créé des sections privées et des salons pour des déjeuners-conférences. »

Les aires communes ont été transformées afin d’être plus modernes et plus accueillantes et la superficie du centre de conditionnement physique a été doublée. Il est maintenant ouvert 24 heures sur 24 afin de mieux répondre aux besoins de la clientèle de l’hôtel. La création d’un comptoir-épicerie permet également aux clients d’avoir accès à des produits de dépannage, à des mets préparés sur place et à des souvenirs gourmands.

Le Hilton Montréal/Laval a, enfin, tenté de combler les besoins des gens qui doivent vivre à l’hôtel durant plusieurs mois. « Pour faciliter la vie de ces gens-là, on a créé des suites long séjour qui ressemblent à des condos, avec une chambre fermée et une cuisine complète, décrit Sébastien Meunier. On propose d’ailleurs aux clients de faire leur vaisselle et de s’occuper de l’épicerie. »

Les travaux de rénovation ont été pilotés par le président du Groupe hôtelier grand château, Patrice Bourbonnais, en collaboration avec Massarelli Design. « Notre décor est très contemporain, très épuré au niveau du mobilier et des espaces. Les couleurs sont très voyantes et en même temps très épurées, décrit Sébastien Meunier. On est pratiquement dans un hôtel boutique qui ne ressemble pas à ce que l’on retrouve traditionnellement dans les Hilton. » Les artisans québécois occupent une place de choix : le mobilier a été créé par Saint-Damase Mobilier Hôtelier, alors que les divans et les chaises proviennent de la compagnie Linea P.
 
 

(Crédit photos : Hilton Montréal/Laval)
 
 
Pour suivre le Hilton Montréal/Laval :
- Sur le Web : Hilton Montréal Laval
- Sur Facebook : Hilton Laval
- Sur Twitter : @HiltonLaval
- Sur Instagram : hiltonhotels

Magazine
PUBLICITÉ
X