La Ville de Québec songe à un moratoire pour freiner Airbnb

Le quotidien Le Soleil explique ce vendredi matin que « l’administration Labeaume travaille sur un moratoire pour mettre un frein, au moins temporairement, à la prolifération des logements de type Airbnb ».

La semaine dernière, la Ville a annoncé la future mise en place d’un groupe de travail qui regrouperait « des intervenants du milieu touristique et hôtelier » et aurait pour mission « de déterminer l’encadrement réglementaire nécessaire pour contrôler et organiser l’offre locative de type Airbnb ».

« En attendant la création et la fin des travaux de ce groupe de travail, on est en train d’envisager un moratoire et d’analyser l’impact que ça pourrait avoir [...], de voir si c’est possible au plan réglementaire », précise Julie Lemieux, vice-présidente du comité exécutif responsable de l’urbanisme.

« S’il y a lieu, ce moratoire serait promulgué dans les prochaines semaines et pourrait s’étirer jusqu’à la prochaine saison touristique, précise encore Le Soleil. Même si c’est le Vieux-Québec qui demeure le plus convoité par les touristes, une pause serait décrétée sur tout le territoire de la ville. »

Cliquez ici pour découvrir l’intégralité de cet article.

Magazine
X