Imvescor acquiert Ben & Florentine

20 décembre 2016 - Par Sonia Carufel

Alors que le marché des restaurants de petits-déjeuners connaît une croissance importante depuis 2010, le groupe Restaurants Imvescor (IRG) annonce ce matin qu’il a conclu une entente définitive en vue de l’acquisition des restaurants Ben & Florentine. La chaîne, fondée au Québec en 2009, compte actuellement plus de 40 restaurants au Québec, en Ontario et au Manitoba.



Il s’agira d’une transaction d’actifs dont la contrepartie totale est d’environ 17,7 millions de dollars payables à la clôture, avec un versement supplémentaire de 7,3 millions de dollars payable au premier trimestre de 2018, en fonction de certains résultats financiers découlant principalement de l’ouverture réussie de nouveaux restaurants.

Frank Hennessey, président et chef de la direction d’IRG a déclaré par voie de communiqué : « Nous sommes très enthousiastes face à l’acquisition de Ben & Florentine, qui complète les marques existantes d’Imvescor et consolide notre position au Québec. L’acquisition d’une entreprise québécoise reflète notre stratégie d’acquisitions qui vise à profiter d’opportunités stratégiques attrayantes, consolide notre Plan stratégique lancé en 2015 et constitue un parfait exemple d’acquisitions que nous avons l’intention de poursuivre ».

Lorne Cassoff, fondateur et président de Ben & Florentine, continuera à diriger la marque et rejoindra l’équipe de direction d’Imvescor. « Je suis fier de l’impressionnante organisation que nous avons bâtie depuis 2009, avec nos partenaires franchisés, en apportant tous les jours de l’authenticité et de la transparence à nos clients. Nous avons l’intention de poursuivre notre stratégie de croissance de la marque, et nous sommes impatients de rejoindre la famille Imvescor, et de bénéficier des multiples nouvelles opportunités que cette acquisition offrira à toutes les parties prenantes ».

Vue d’ensemble et justification de la transaction

Une marque axée sur la croissance. Depuis l’ouverture de son premier restaurant en 2009, Ben & Florentine a connu une croissance rapide avec l’ouverture de 12 emplacements avant le début de 2010, l’ouverture de son premier site en Ontario en 2012, et compte aujourd’hui plus de 40 emplacements au Québec, en Ontario et au Manitoba, avec un chiffre d’affaires de 35 millions $ en ventes de système et un important potentiel de croissance.
Capacité de générer des économies d’échelle tout en tirant parti des services partagés et de l’historique opérationnel d’IRG.

(Photo : Ben & Florentine de Victoriaville. Crédit : Facebook)

Accroît la masse critique d’IRG au Québec, consolidant la position importante de la Société.

(Photo : benetflorentine.com)

Accroissement du bénéfice par action de moins de 10%, tout en maintenant le niveau de la dette à environ 1 fois le BAIIA (bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement).
Magazine
X