Giovanni Maur, célèbre designer d’hôtels et restaurants, est décédé

8 novembre 2017 - Par Pierre-Alain Belpaire

La famille de Giovanni Maur a annoncé son décès survenu le 3 novembre dernier. « Designer de profession, il a contribué à apporter une note distinctive, principalement dans les domaines de la restauration, bars et discothèque de la ville de Québec », notent ses proches dans un communiqué.

Né en Italie, diplômé de l’Instituto d’Arte Industriale et de l’Institut de dessin technique de Québec, il a, comme le rappelle le site Internet de son entreprise, œuvré en qualité de designer-concepteur pour la firme TRECO (Saint-Romuald) et imaginé notamment plusieurs ameublements commerciaux, de bureaux et d’hôtels.

Il ouvrait ensuite, voici 30 ans, son propre bureau, Giovanni Maur designer inc., « pour se spécialiser dans le secteur de la restauration au niveau de la conception, design et décoration de discothèques, clubs, bars, restaurants, hôtels, de caves à vin et de boutiques ». « Le succès des concepts qu’il a réalisés a forgé sa réputation d’excellence au sein de ces domaines où l’esthétique du milieu fait partie intégrante de la réussite d’un établissement », précise encore le site Web.

Parmi les établissements qui auront profité de ses idées et conseils, retenons, à Québec, le Savini, le Saint-Amour, le Conti-Café, le 47e Parallèle, le Dorsay ou encore le Michelangelo. L’homme n’avait pas hésité à s’éloigner de la Capitale-nationale pour participer, par exemple, aux rénovations du Muscadin et du Campari Centro à Montréal ou encore de l’hôtel Mingan à Sept-Îles.

Au cours de sa carrière, Giovanni Maur s’était vu décerner « plusieurs prix d’excellence ainsi que le trophée du meuble décerné par l’Association des manufacturiers du meuble du Canada ».

(Photo tirée du site Web giovannimaur.com)

Magazine
X