Denis Renaud

Plonger sans filet !
29 octobre 2013 - Par Hélène Demers

Ouvrir son propre restaurant, voilà qui fait rêver. Or, la réalité peut se révéler hasardeuse. Denis Renaud a néanmoins maintenu le cap et y a trouvé sa voie !

Denis Renaud est un entrepreneur-né. Dans une ancienne vie, il dirigeait une entreprise de distribution de la Rive-Sud, à Montréal. Il caressait toutefois le rêve de travailler en restauration et de devenir aubergiste. En 1998, il fait le grand saut et vend son entreprise. N’arrivant pas à dénicher l’auberge qu’il cherche, il profite d’une occasion d’affaires et acquiert un restaurant de cuisine italienne familiale : le Ranch du spaghetti, à Magog. Précipité du jour au lendemain dans le milieu de la restauration, il vit alors les deux années les plus difficiles de sa vie. « Ce fut un vrai calvaire. Tout ce que je connaissais d’un restaurant, c’était quand j’allais y manger ! C’est donc sur le tas que j’ai tout appris de la gestion de restaurant : les stocks, le personnel, le service à la clientèle, etc. » C’est grâce à sa détermination sans faille que Denis Renaud réussit à traverser cette période difficile, mais aussi en raison de son aptitude à s’entourer de gens de confiance, dotés de compétences et de connaissances complémentaires aux siennes, à qui il peut confier la charge des opérations quotidiennes. Puis, en 2002, il décide de devenir franchiseur Sushi Shop pour les Cantons-de-l’Est. D’abord à Magog et à Sherbrooke, puis à Saint-Hyacinthe, Longueuil et Victoriaville. « C’est une très belle expérience, les Sushi Shop. J’y ai beaucoup appris, surtout sur la cuisine pour emporter. » En 2011, il poursuit sur sa lancée et ouvre un deuxième Ranch du spaghetti, à Sherbrooke cette fois.

Entre-temps, Denis Renaud modifie ses rêves afin que ses projets professionnels, en plus de nourrir sa passion, lui assurent une meilleure qualité de vie. À 60 ans et après quatre ans de réflexion, en juillet 2013, il fonde Chez Renaud Comptoirs Gourmet, à Sherbrooke. Ce concept inédit s’étend sur 3 500 pieds carrés et abrite une épicerie fine et un café de style européen où sont servis boissons alcoolisées et repas prêts à manger. Le fondateur mise sur l’expérience client : accueil chaleureux et authentique, service personnalisé et produits frais, de qualité et spécialisés. « Dans ce projet, mon plus gros défi a consisté à aller chercher, pendant plusieurs mois, des fournisseurs reconnus dans la région. Mais j’y ai fait d’agréables rencontres et de belles découvertes ! » Il admet qu’il respire beaucoup mieux aujourd’hui. Il éprouve un réel plaisir à faire de la recherche de produits du terroir et autres, ou à prendre le pouls des clients sur place. « Quand on démarre une entreprise comme celle-là, il faut lui donner du temps et s’assurer que le client est satisfait. » Ainsi, il s’est départi de quelques Sushi Shop, et son associée et gérante du Ranch du spaghetti de Sherbrooke s’occupe de ce restaurant avec brio. Il consacre maintenant la majorité de son temps à peaufiner et à stabiliser son nouveau concept, qu’il ambitionne d’exporter ailleurs au Québec, peut-être en 2014.

Quinze ans après avoir plongé tête baissée dans le domaine de la restauration et appris à la dure les différentes facettes de l’industrie, Denis Renaud a accouché d’un projet qui lui ressemble et qui s’harmonise avec son style de vie parce que moins engageant que la restauration pure. À Magog, il a troqué la vie de citadin pour la vie à la campagne. Il aime beaucoup passer du temps à l’extérieur avec ses chiens, ou encore faire du vélo, de la marche et du ski. Il est parvenu à concilier passions professionnelles et personnelles ; voilà qui laisse présager un avenir rempli de succès… et de bonheur !

X