« Chaque matin, je me lève en me disant que je vais m’amuser »

29 janvier 2018 - Par Katherine Boisvert

Lundi dernier se tenait, dans le cadre prestigieux du Casino de Montréal, la 17e édition du Gala Maillon d’Or. Organisé par le Conseil québécois de la franchise, l’événement a pour but d’« honorer les acteurs de l’industrie de la franchise qui se sont démarqués au cours de l’année précédente ». Les représentants de l’industrie des HRI s’y sont, une fois encore, distingués, raflant quatre des six catégories. Jean-François Benoît, franchisé des rôtisseries St-Hubert Viau et Verdun, s’y est vu remettre le titre de jeune entrepreneur de 40 ans et moins.

« Il était minuit moins une ! », souffle, en riant, l’entrepreneur. Âgé de 39 ans, Jean-François Benoît est franchisé de trois St-Hubert Express et se démarque pour avoir remporté des Coqs de bronze, d’argent et d’or, programmes d’excellence des St-Hubert remis aux rôtisseries qui ont su se démarquer selon plusieurs critères, comme la qualité du service et le respect des normes. « C’est vraiment ma passion, j’adore ce que je fais. Chaque matin, je me lève en me disant que je vais m’amuser », précise l’entrepreneur.

Même s’il possède trois franchises, Jean-François Benoît souhaite toujours mettre la main à la pâte. « C’est sûr qu’avec trois restaurants, ça devient un peu plus difficile de s’impliquer dans les opérations, reconnaît le franchisé. Mais je participe à la production, à la sortie des commandes, j’accueille et je sers les clients, je fais même les paies et la comptabilité. » Sans oublier son implication au sein de la communauté, avec la Fondation St-Hubert notamment.

Après avoir débuté comme plongeur chez St-Hubert à l’âge de 16 ans, le jeune entrepreneur a gravi les échelons, passant entre autres chef d’équipe, assistant-gérant et même directeur général dans l’une des rôtisseries de la chaîne. Avant de finalement trouver sa voie à l’automne 2006, en devenant franchisé d’un premier St-Hubert Express.

Cet automne, Jean-François Benoît est devenu franchisé d’une troisième rôtisserie. « Pointe-aux-Trembles est le premier combo St-Hubert Express avec Harvey’s au Canada, souligne-t-il avec fierté. Ce ne sont pas deux restaurants, c’est vraiment une fusion : le grill et les friteuses servent autant pour le Harvey’s que pour le St-Hubert. » Le franchisé reconnaît que son établissement rencontre « un succès fou », car beaucoup de gens espéraient la réouverture d’un Harvey’s dans le secteur depuis quelques années déjà.

Le lauréat ne compte pas s’arrêter là. Il souhaite pouvoir continuer à faire croître son entreprise et à innover en intégrant, d’ici quelques mois, des comptoirs Harvey’s dans ses deux autres restaurants.
 
(Crédit photo : Conseil Québécois de la Franchise)
 
Pour suivre les Rôtisseries St-Hubert :
- Sur le Web : st-hubert.com
- Sur Facebook : @sthubert
- Sur Twitter : @sthubert
- Sur Instagram : sthubert

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2018
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.