Chapeau restaurateurs : La Fondation ARQ honore quatre restaurateurs passionnés !

5 décembre 2016

De la passion. C’est ce que dégagent ces restaurateurs qui ont choisi d’exercer ce métier rarement facile, dans certains cas depuis de nombreuses années déjà. C’est l’ingrédient de base que doivent assurément posséder ces individus qui ne comptent pas les heures, travaillent quand les autres s’amusent, mais qui, malgré tout, ne changeraient pas de carrière pour tout l’or du monde. La restauration : leur passion !

C’est pour honorer ces êtres inspirants que la Fondation ARQ, chapeautée par l’Association des restaurateurs du Québec (ARQ), remet chaque année les prix Chapeau restaurateurs ! Cette année, ce sont quatre restaurateurs qui voient ainsi leurs efforts et leur persévérance récompensés.



Catégorie jeune restaurateur

Vincent Canzeri : Restaurants Ottavio et Les Aliments Canzeri

Dès l’âge de 14 ans, il travaille aux côtés de son père au club de golf Le Challenger, à Ville Saint-Laurent. Il obtient en 2005 son DEP en hôtellerie à l’École hôtelière de Laval, où il est nommé élève de l’année. Il perfectionnera ensuite son art dans de grands restaurants tels Le Mitoyen, à Laval, et Leméac, à Montréal. Sa carrière chez Ottavio débute en 2006, comme sous-chef. Un an plus tard, il est déjà nommé chef, puis chef exécutif pour les restaurants de Laval et de Saint-Laurent. En 2010, il devient associé du restaurant de Saint-Léonard. Le chef Canzeri a aussi entièrement conçu la cuisine centrale des Restaurants Ottavio, qui possède également un espace hermétiquement fermé spécialement aménagé pour préparer les produits maison sans gluten. Les Restaurants Ottavio, leaders dans le domaine, prennent la chose très au sérieux et leurs employés sont formés en conséquence. Niveau développement, le potentiel du prêt-à-manger et l’accès à la cuisine centrale amènent Vincent Canzeri à fonder Les Aliments Canzeri, à l’automne 2015.

Catégorie Chef de file

Pierre Lévêque et Patricia Lévêque : Chez Lévêque

Pierre Lévêque commence son apprentissage en restauration dès l’âge de 12 ans. Il exercera tous les postes pour atteindre, au final, les cuisines. Originaire de la France, il arrive au Québec en 1962 et se déniche un emploi dès le lendemain de son arrivée à Montréal. Gaspé l’accueillera également le temps de quelques étés, où il travaillera au Pic de l’Aurore. À l’âge de 21 ans, il se lance en affaires avec des partenaires et ouvre Le Molière, à Montréal. En 1972, on lui offre de relancer La Lucarne, qu’il achètera quelques semaines après en avoir pris les commandes. C’est le début d’une grande aventure ! En 1976, c’est au tour de son épouse Patricia de faire son entrée à La Lucarne, où la salle deviendra sa scène à elle ! Au fil des ans, le chef Lévêque ouvrira plusieurs restaurants, dont Les Folies et L’Armoricain, pour ne nommer que ceux-là. En 1994, La Lucarne devient Chez Lévêque. En 2015, la Ville d’Outremont honore Pierre Lévêque pour son implication dans la communauté, notamment lors des dîners homards et huîtres du Comité jumelage d’Outremont. Enfin, depuis 2013, la Bourse Pierre Lévêque est remise à des élèves de la relève de l’ITHQ dans la cadre du dîner de la Bourse Françoise-Kayler, initiative personnelle du couple Lévêque

Catégorie Hommage

Cora Tsouflidou : Franchises Cora Inc

C’est en 1987 que l’histoire débute avec l’achat d’un petit casse-croûte désaffecté dans l’arrondissement Saint-Laurent, à Montréal. Sans le savoir, Cora Tsouflidou révolutionnera le monde du déjeuner au Québec ! Après presque 30 ans d’existence, la populaire chaîne compte maintenant plus de 130 établissements, répartis d’un bout à l’autre du Canada. L’entrepreneure a été
récompensée à de nombreuses reprises pour l’ensemble de son œuvre : lauréate du Prix Veuve Clicquot de la Femme d’affaires, récipiendaire du prix du Gouverneur général, du Ernst & Young Entrepreneur of the Year Award et du Prix Femme d’affaires du Québec – Entrepreneur Grande Entreprise, pour ne nommer que ceux-là. Malgré son emploi du temps chargé, l’énergique et passionnée femme d’affaires prend le temps de transmettre sa fibre entrepreneuriale, sa passion et son savoir en participant à de nombreuses conférences et en agissant comme mentor au sein du Réseau des femmes d’affaires du Québec.

LA REMISE DES PRIX CHAPEAU RESTAURATEURS ! 2016 a été possible grâce à la précieuse participation de partenaires de longue date : Boulangeries Weston Gadoua et Desjardins Entreprises. De son côté, la compagnie Les Importations Edika inc. s’est fièrement associée à la catégorie Hommage pour une deuxième année consécutive. La catégorie Jeune restaurateur bénéficie également du soutien du ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation, accordé par Lise Thériault, vice-première ministre, ministre responsable des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Allègement réglementaire et du Développement économique régional. À cela, s’ajoute une contribution supplémentaire de 1 000 $ octroyée par la ministre Dominique Anglade et le ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale, François Blais.
X