Café Bazin : Bouchées optimisées, pied carré maximisé

20 juillet 2017 - Par Catherine Maisonneuve

- Ouverture officielle : 6 juillet 2017
- Nombre de places : 20 (+ 6 en terrasse)
- Chefs-propriétaires : Antonio Park, Bertrand Bazin
- Cuisine : bistro français
- Designer : Amlyne Philips
- Style : « bistro français », années ’60

L’hyperactif chef Antonio Park ne chôme pas ! Le propriétaire des restaurants Park, Kampaï et Lavanderia vient d’ouvrir un café de style bistro français. Le Café Bazin est situé à droite du restaurant Park et fut construit en attendant la fin des travaux au Lavanderia, situé sur sa gauche.

Le petit restaurant d’une vingtaine de places est un projet pensé et élaboré avec le chef-pâtissier Bertand Bazin. Les deux hommes entendaient créer un endroit sympathique où les gens du voisinage pourraient se retrouver à tout moment de la journée pour un café, un dessert ou une bouchée. « Le pied carré n’est pas assez exploité en restauration, explique Bertrand Bazin. Les restaurants ne sont pas occupés la majorité du temps alors que 90 % de l’activité se déroule le soir. Entre 13 h et 18 h, il ne se passe pratiquement rien. Notre idée, c’était de recevoir les clients le plus tôt possible et de maximiser l’occupation toute la journée. »

Le design de l’endroit est signé Amlyne Philips (La Chambre Design) qui a également conçu les décors du Jatoba et du Kampaï. Le style veut rappeler le traditionnel bistro français et faire un clin d’œil aux années ’60. « Je voulais que le décor ressemble aux bars de mon enfance, poursuit Bertrand Bazin, lui-même d’origine française. Je voulais des murs "off white" parce que, dans le temps, on pouvait fumer à l’intérieur et les murs des bistros étaient tous jaunis à cause de la fumée. Je voulais aussi des banquettes caramel et chocolat, qui font très "café". » L’entrée du restaurant est à la fois inspirée du Kampaï Garden et des vitrages opacifiants des bistros français des années ’60.

Les arcades de lumières ont été faites sur mesure par la designer. « Je n’étais pas certain au début, c’était l’idée d’Amlyne Philips, mais je suis très heureux qu’elle ait insisté. C’est superbe ! » Le papier peint à motif de nuages a été importé de France et les chaises en velours ont toutes été faites sur mesure également par la designer.

« C’est Antonio qui a insisté pour que je mette mon nom sur le restaurant, confesse le chef-pâtissier. Je n’ai pas un gros ego, je n’aurais jamais pris cette décision. Mais mon père avait un café quand j’étais gamin qui s’appelait le Café Bazin. Le restaurant est fermé depuis quelques années maintenant... C’est donc, d’une certaine façon, une version 2.0 et de l’autre côté de l’Atlantique. »

(Crédit photos : Café Bazin et Catherine Maisonneuve)

Café Bazin , 380, avenue Victoria, Montréal :
- Sur Facebook : Café Bazin
- Sur Instagram : cafe_bazin

Magazine
PUBLICITÉ
X